''Bang Gang'' dans le viseur de l'association catholique Promouvoir

''Bang Gang'' dans le viseur de l'association catholique Promouvoir

AMORAL - Après ''Love'' et ''La vie d'Adèle'', Promouvoir s'attaque à ''Bang Gang''. Le film d'Eva Husson, qui raconte l'organisation d'orgies sexuelles par une foule d'adolescents, est actuellement interdit aux spectateurs âgés de moins de 12 ans.

Un nouveau combat pour Promouvoir. L'association proche des milieux catholiques traditionalistes contesterait la classification du film Bang Gang, sorti en salles le 13 janvier 2016 et qui actuellement interdit aux spectateurs âgés de moins de 12 ans.

Selon Le Canard Enchaîné, l'avocat de Promouvoir André Bonnet avait saisi le tribunal de Paris pour demander ''un visionnage au CNC préalablement à sa sortie... Afin de court-circuiter cette commission, qu'il juge acquise aux pornographes''. Si son action n'a pour l'instant pas porté ses fruits, André Bonnet n'a peut-être pas dit son dernier mot.

Promouvoir, une association très discrète

En effet, en décembre dernier, l'association a obtenu deux ans après sa sortie l'annulation du visa d'exploitation de La vie d'Adèle. Le film d'Abdellatif Kechiche, Palme d'or du festival de Cannes, était jusqu'alors interdit aux moins de 12 ans. Sous l'impulsion de Promouvoir, l'âge autorisé pour aller voir Love de Gaspard Noé est également passé de 16 ans à 18 ans.

A travers ses combats, Promouvoir, association très discrète qui n'a pas de site Internet et reste aux abonnés absents sur les réseaux sociaux, entend défendre ainsi les ''valeurs judéo-chrétiennes'' et ''protéger les mineurs''.

Bang Gang inspiré d'une histoire vraie

Dans Bang Gang, la réalisatrice Eva Husson raconte les orgies sexuelles organisées sous l'impulsion d'une jeune fille de 16 ans, George, qui tombe amoureuse d'un de ses camarades et y trouve là un moyen d'attirer son attention. Très vite, tous les jeunes de cette petite ville tranquille de la côte Atlantique vont se trouver mêler à ces gangbangs.

Pour réaliser son long-métrage, la cinéaste française s'est inspirée d'un vrai fait divers qui avait impliqué des centaines de jeunes et dont certains avaient fini à l'hôpital pour cause de syphilis.

A LIRE AUSSI
>> VIDÉO - Découvrez la bande-annonce du sulfureux "Bang Gang"
>> "La Vie d'Adèle" perd son visa d'exploitation à cause d'une association catholique

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques