" Valérian" : boudé par les Américains, le film de Luc Besson réalise le deuxième meilleur démarrage de l'année en France

DirectLCI
BOX-OFFICE – Sorti mercredi sur les écrans français, "Valérian et la cité des mille planètes" a attiré 375 400 spectateurs. De quoi rassurer Luc Besson et sa société Europacorp après le mauvais démarrage du film aux Etats-Unis.

Luc Besson peut souffler. Moins d’une semaine après un démarrage décevant outre-Atlantique, Valérian et la cité des mille planètes a attiré mercredi 26 juillet 375.400 spectateurs précisément dans toute la France. Ce qui en fait le deuxième meilleur démarrage de l’année 2017 derrière Moi Moche et Méchant 3 avec 455.713 entrées et devant Fast and Furious 7 avec 357.588 entrées.


Mais c'est aussi le meilleur démarrage de la carrière du cinéaste français devant Lucy, qui avait cumulé 350.000 entrées le 6 août 2014, terminant sa carrière à plus de 5 millions d’entrées dans l'Hexagone. Son plus grand succès en France à ce jour reste Le Grand Bleu, avec plus de 9 millions d’entrées en 1988.

Plus fort que "Lucy" en 2014

Ces premiers chiffres encourageants viennent compenser la déception suscitée par le démarrage difficile de ce film à gros budget – 180 millions d’euros – le week-end dernier aux Etats-Unis. Valérian n’y a engrangé que 17 millions de dollars de recettes, se plaçant cinquième des sorties de la semaine, loin derrière le Dunkerque de Christopher Nolan qui a raflé plus de 50 millions de dollars.


En 2014, Luc Besson avait pris le marché américain par surprise avec Lucy, thriller futuriste au budget "modeste" de 40 millions de dollars. Le film interprété par Scarlett Johansson cumulera 460 millions de dollars de recettes dans le monde, dont plus de 120 millions aux Etats-Unis.

Plombé par une critique américaine négative, Valérian ne connaîtra pas le même destin. Avec une conséquence directe pour le "boss" du cinéma français. Lundi, l’action Europacorp, perdait 8% à la Bourse de Paris. Un coup dur pour la société qui a perdu 119 millions d’euros sur l’exercice 2016-2017. Reste que Luc Besson a assuré ses arrières…


" Valérian a coûté moins cher que la moyenne des blockbusters américains. Les préventes à 120 pays m'ont permis de le financer presque entièrement, je n'aurais pas pu faire autrement !", expliquait-il le week-end dernier dans une interview accordée au Journal du Dimanche


Parmi ces territoires à conquérir, il y a la Chine, où le film sortir le 25 août prochain. En septembre 2016, la société Fundamental Films, distributeur local de Valérian, est devenue actionnaire d’Europacorp à hauteur de 28%, investissant pas moins de 60 millions de dollars dans le film.

Plus d'articles

Sur le même sujet