Le comédien Jean Rochefort est mort à l'âge de 87 ans

DirectLCI
DISPARITION - Monument du cinéma français, l'acteur Jean Rochefort a disparu dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 octobre, a annoncé sa famille à l'AFP. Il avait 87 ans.

C'est tout un pan du cinéma français qui a rendu son dernier souffle, cette nuit. Le comédien Jean Rochefort, César du meilleur acteur pour Le Crabe-Tambour en 1978, est mort à l'âge de 87 ans, a annoncé sa famille ce lundi matin à l'Agence France Presse. Au cours de sa riche carrière, il avait également décroché le César du meilleur acteur dans un second rôle pour Que la fête commence, en 1976, et un César d'honneur en 1999 pour l'ensemble de sa carrière.


De sa filmographie éclectique, riche de plus de 120 films, on retiendra également L’horloger de Saint-Paul, de Bertrand Tavernier (1974), Un éléphant ça trompe énormément (1976) et sa suite Nous irons tous au paradis (1977), réalisés par Yves Robert, Le Moustachu de Dominique Chaussois (1987) ou encore sa collaboration fructueuse avec Patrice Leconte sur Tandem (1987), Le Mari de la coiffeuse (1990) et Ridicule (2001).

Jean Rochefort était apparu pour la dernière fois sur grand écran dans Floride, de Philippe Le Guay, aux côtés de Sandrine Kiberlain, en 2015. L'an dernier, c'est à la télévision qu'il s'était illustré avec Les Boloss des Belles Lettres, une série humoristique sur France 5 dans laquelle il lisait face caméra des classiques de la littérature française, façon "djeuns".


Né à Paris, de parents bretons, son père était cadre dans l'industrie pétrolière, sa mère comptable, Jean Rochefort a grandi à Vichy durant la Seconde Guerre mondiale. En 1949, il monte à Paris où il suit les cours de comédie de l’école de la rue Blanche. Il entre ensuite au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris où il fréquente Jean-Paul Belmondo, Claude Rich ou encore Jean-Pierre Marielle.

Comédien de théâtre, il fait une première apparition au cinéma en 1955 dans Rencontre à Paris, de Georges Lampin. En 1961, il tourne Cartouche, de Philippe de Broca, un film sur lequel va naître sa grande passion pour l'équitation. On le voit trois ans plus tard dans Angélique, Marquise des anges, de Bernard Broderie, où il joue l’avocat François Desgrez. Un rôle qu'il reprendra dans les deux premières suites. Il décrochera ensuite son premier grand rôle en tête d'affiche en 1972 dans Les Feux de la Chandeleur, de Serge Korber, en 1972.


Côté privé, Jean Rochefort avait eu trois enfants, Marie, Julien et Guillaume, d’un premier mariage avec Alexandra Moscwa, en 1960. Il divorcera en 1980 et vivra pendant sept ans avec la comédienne et réalisatrice Nicole Garcia avec laquelle il aura un fils, Pierre. Il épousera ensuite l’architecte Françoise Vidal avec laquelle il aura deux enfants, Louise et Clémence.

Plus d'articles

Sur le même sujet