La présidente (noire) des Oscars "frustrée" par des nominations "trop blanches"

La présidente (noire) des Oscars "frustrée" par des nominations "trop blanches"

DEBAT - C'est la polémique du moment à Hollywood. Depuis l'annonce jeudi dernier des nominations aux Oscars 2016, de nombreuses personnalités – et anonymes – déplorent l'absence de comédiens afro-américains, pour la deuxième année consécutive. Un drame pour Cheryl Boone Isaacs, la présidente noire de l'Académie, qui promet de prendre des mesures pour les années à venir.

Et les nominés sont... Tous blancs. Jeudi dernier, à l'annonce des acteurs et actrices candidats à la 88e cérémonie des Oscars, de nombreux observateurs de l'industrie cinématographique ont exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux en découvrant l'absence, pour la deuxième année consécutive, de comédiens afro-américains parmi les prétendants aux statuettes dorées. Pourtant les candidats ne manquaient pas : Will Smith dans Seul contre tous, Michael B. Jordan dans Creed ou encore Idris Elba dans Beasts of No Nation

Pour certains, pas question d'en rester là. Ce week-end, la comédienne Jada Pinkett Smith, l'épouse de Will Smith, a appelé au boycott de la cérémonie par l'ensemble des stars afro-américaines. Le réalisateur Spike Lee, pourtant lauréat d'un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière l'an dernier, lui a emboité le pas ce lundi.

"Nous devons faire plus, mieux et plus vite"

Mais la réaction la plus attendue était bien celle de Cheryl Boone Isaacs, la première présidente noire de l'Académie des Oscars, élue en 2013. La troisième femme seulement après Bette Davis et Faye Kanin. Dans un communiqué publié lundi, cette ancienne chargée des relations publiques a d'abord salué "le travail merveilleux des nominés cette année", avant de rapidement aborder le sujet qui fait mal.

A VOIR AUSSI >> Vidéo : Jada Pinkett Smith propose de boycotter les Oscars

"Je suis à la fois brisée et frustrée par l'absence (de personnalités afro-américaines – ndlr). C'est un débat difficile mais important et il est temps d'apporter de grands changements", écrit-elle. Cheryl Boone Isaacs explique ensuite que depuis quatre ans, avant même son entrée en fonction, l'Académie s'est lancée dans une campagne de renouvellement de ses membres, en prenant en compte la diversité.

"Visiblement le changement n'avance pas aussi vite qu'on le souhaiterait. Nous devons faire plus, mieux et plus vite", ajoute-t-elle, précisant que dans les mois à venir, son travail consistera à inclure davantage de diversité, des origines ethniques à la sexualité en passant par la place des femmes. Cette année, la franco-turque Deniz Gamze Ergüven est la seule réalisatrice nominée, toutes catégories confondues, avec Mustang, candidat à l'Oscar du meilleur film étranger.

Chris Rock, le seul Afro-américain sur scène cette année ?

Reste maintenant à savoir comment Cheryl Boone Isaacs compte initier ces changements. Depuis leur création il y a 87 ans, les Oscars ont récompensé 14 acteurs afro-américains. La première fut Hattie McDaniel pour son rôle d'esclave dans Autant en emporte le vent en 1939. La dernière en date est Lupita Nyong'o pour... son rôle d'esclave dans 12 Years a Slave, en 2013.

Parmi les 14 lauréats Denzel Washington l'a emporté deux fois : pour Glory en 1989 et pour Training Day en 2001. Si les époux Smith et Spike Lee ne fouleront pas le tapis rouge des Oscars 2016, le 28 février prochain, il y aura au moins un comédien noir sur scène : Chris Rock, le présentateur de la soirée, qui a déjà promis quelques vannes cinglantes sur la question... 

A LIRE AUSSI >> The Revenant en tête des nominations aux Oscars 2016

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques