Le comédien Paul Guers et son épouse retrouvés morts à leur domicile

Le comédien Paul Guers et son épouse retrouvés morts à leur domicile

TRISTESSE – Ancien pensionnaire de la Comédie Française et star d’une trentaine de films à partir des années 1950, l’acteur Paul Guers, 88 ans, a été retrouvé mort ce lundi à son domicile. A ses côtés, son épouse Marie-Josèphe, qui serait décédée peu après lui.

Le grand public l’avait découvert en 1955 dans La Tour de Nesle, réalisé par Abel Gance. Comédien dans une trentaine de films et de nombreux téléfilms, Paul Guers a été retrouvé mort à son domicile de Montsoreau, près de Saumur (Maine-et-Loire). A ses côtés, les gendarmes ont retrouvé le corps sans vie de son épouse Marie-Josèphe, 66 ans. D’après les premiers éléments de l’enquête, l’acteur "souffrait d’un cancer et devait subir un traitement lourd". Il serait décédé entre le 16 et le 19 novembre, tandis que son épouse se serait donnée la mort quelques jours plus tard.

Une carrière entre cinéma, théâtre et télévision

Paul Guers, de son vrai nom Paul Dutron, est né à Tours en 1927. Pensionnaire de la Comédie-Française de 1953 à 1956, il débute sa carrière au théâtre, notamment dans des pièces mises en scène par Jean-Louis Barrault. Après La Tour de Nesle, il donnera la réplique à Danielle Darrieux, Bernard Blier ou Lino Ventura dans Marie-Octobre de Julien Duvivier, en 1959, puis à Marie Laforêt dans La fille aux yeux d'or, en 1961.

 

Au début des années 1970, il se consacre davantage au théâtre et à la télévision. Sur scène, il a joué dans La chatte sur un toit brûlant, mis en scène par Peter Brook en 1956, dans Requiem pour une nonne, mis en scène par Albert Camus en 1961, ainsi que dans de nombreuses tragédies classiques. Sur le petit écran, il jouera dans de nombreuses fictions comme Au bon beurre d’Edouard Molinaro, en 1981, et plus récemment Les Yeux d’Hélène, la suite des Cœurs Brûlés sur TF1 en 1994.

Et aussi

Les tags

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques