La France peut-elle retirer sa Légion d’honneur à Harvey Weinstein ?

ZOOM - Producteur incontournable depuis plus de 30 ans, Harvey Weinstein a accumulé les récompenses et les distinctions au cours de sa carrière. Parmi elles, la Légion d’honneur remise par Nicolas Sarkozy en 2012. Pourrait-elle lui être retirée au regard du scandale qui secoue Hollywood ? Ce samedi, l'Elysée a dit étudier la question.

"Répugnant, odieux et contraire à l’éthique". Dans un communiqué publié en début de semaine, l’Académie des Oscars n’y allait pas par quatre chemins pour condamner le comportement du producteur Harvey Weinstein, au coeur d'un énorme scandale depuis la parution de l’enquête choc du New York Times. Ce samedi 14 octobre, ses dirigeants tiendront une réunion exceptionnelle pour étudier d’éventuelles sanctions à prendre contre l’un de ses 8.427 membres. 


Le co-fondateur de la Weinstein Company, évincé de sa propre société, pourrait-il être exclu de la liste des votants aux Oscars, comme le réclament de nombreuses associations, et même être contraint de rendre la statuette qu’il a remportée pour Shakespeare in Love ? Historiquement, l’Académie n’a mis à la porte qu’un seul de ses membres. C’était en 2004 et le comédien Carmine Caridi avait été reconnu coupable… de violation des droits d’auteur pour avoir mis en ligne des copies des films que reçoivent les membres chaque année avant de voter aux Oscars.

Décoré par Elizabeth II et Nicolas Sarkozy

Outre-Manche, Harvey Weinstein a d’ores et déjà été suspendu des Baftas, l’équivalent britannique des Oscars. Il reste en revanche Commandeur de l’ordre de l’Empire britannique, une récompense que lui a remise la Reine Elizabeth II en 2004. De même qu’il est toujours chevalier de la Légion d’honneur, une distinction qui lui a été attribuée en mars 2012 à l’Elysée par le président de la République, Nicolas Sarkozy.


Cette récompense venait à l’époque couronner le parcours de ce grand ami du cinéma français, responsable de la sortie américaine de grands succès hexagonaux comme Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, Intouchables et bien sûr The Artist, qui décrochera, grâce au lobbying forcé de son distributeur, cinq Oscars dont celui du meilleur film et du meilleur acteur pour Jean Dujardin. Mais ça, c’était avant les accusations d’agression sexuelle et de viols par de multiples comédiennes parmi lesquelles les Françaises Léa Seydoux, Judith Godrèche et Emma de Caunes.

En vidéo

Plusieurs actrices accusent Harvey Weinstein de viol, d’agression ou de harcèlement sexuel

Alors que les révélations s’accumulent chaque jour, Harvey Weinstein pourrait-il se voir retirer sa Légion d’honneur ? "Pour qu’il y ait une sanction disciplinaire, la règle est d’attendre qu’il y ait une décision pénale définitive", indique-t-on à la grande chancellerie de la Légion d’honneur. "Pour les étrangers, qui sont décorés mais ne sont pas membres de l'Ordre, la seule sanction disciplinaire est le retrait, contrairement aux Français à l'encontre desquels existent le blâme, la suspension temporaire ou l'exclusion."


Dans tous les cas, c’est au conseil de l’ordre de la Légion d’honneur d’examiner le dossier et de rendre un avis qui sera ensuite soumis à la décision du président de la République, grand maître de la Légion d’honneur. Ce samedi, l'Elysée a fait savoir qu'elle avait d'ailleurs "initié des discussions avec la grande chancellerie de la Légion d'honneur pour évoquer ce cas. Une décision commune sera prise à l'issue des discussions."


Toutefois, une condamnation pour crime ou à une peine de prison sans sursis d’au moins un an entraine le retrait ou l’exclusion de droit. Les procédures disciplinaires concernent moins de dix cas par an.  

Comme Lance Armstrong et John Galliano ?

Depuis sa création en 1802, près d’un million de citoyens, français ou étrangers, ont obtenu la Légion d’honneur. Le cas de retrait le plus célèbre et sans doute celui du maréchal Pétain, nommé Grand’croix en 1917. Le 15 août 1945, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la Haute Cour de justice le condamne à mort – une peine qui ne sera pas appliquée en raison de son âge avancé -, à la confiscation de ses biens et à la dégradation nationale pour intelligence avec l’ennemi et trahison. Sa Légion d’honneur lui est retirée par décret le même jour.


Dans le monde du "showbiz", deux personnalités ont également perdu leur distinction : Lance Armstrong et John Galliano. Décoré en 2005, l’ancien cycliste se verra retirer le titre en 2014, après avoir été reconnu coupable de dopage deux ans plus tôt. De son côté, l’ancien directeur artistique de Dior se verra retirer sa Légion d’honneur, obtenue en 2009, à la suite de sa condamnation à 6.000 euros d’amende avec sursis pour injures antisémites, dans une vidéo filmée dans un café parisien.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Plus d'articles

Sur le même sujet