Le "viol cool" : une réplique de "Gangsterdam" avec Kev Adams scandalise les spectateurs

BANALISATION DU VIOL - Dans "Gangsterdam", le dernier film de Romain Lévy avec, entre autres, Kev Adams à l'affiche, une réplique qui évoque le "viol cool" a scandalisé les spectateurs. Interrogé sur le sujet, l'idole des ados a affirmé qu'il fallait le prendre au "quatrième degré".

"Je te parlais du viol cool. Pas du viol triste où ça chiale, ça crie, ça porte plainte (...)." Cette réplique, censée être une vanne, est tirée du dernier film de Romain Lévy où s'illustre notamment l'acteur Kev Adams. Un long-métrage bourré de clichés autour des femmes ou encore des homosexuels. 


Mais c'est ce terme de "viol cool" qui a cristallisé la colère des spectateurs qui sont allés voir le film et qui n'ont pas hésité à partager leur colère sur les réseaux sociaux. Le producteur du film, Alain Attal, a de son côté jugé la vanne "super drôle parce que Durex (le nom du personnage, ndlr) est cintré".

Bien que la majorité des internautes dénoncent la fameuse réplique avec véhémence, certains tentent tant bien que mal d'y voir une blague au "troisième degré qui sert aussi à dénoncer" le viol. 

Quand il parle de viol cool, par exemple, c’est n’importe quoi. Cela ne veut rien direKev Adams

Contactée par 20 Minutes, Emanuelle Piet, la présidente du Collectif féministe contre le viol s'est indignée de cette fameuse réplique. "La menace, la contrainte et la violence n’ont rien de cool. Si on imagine un viol cool, ça s’appelle une relation sexuelle consentie, ce n’est donc pas un viol", a-t-elle affirmé. Le journal a également interrogé Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole d'Osez le féminisme qui estime de son côté que "ce genre de phrases relève d’une culture où on pense qu’on l’avait bien cherché, que ça plaît aux femmes de se faire traiter comme des objets".

En vidéo

Gad Elmaleh et Kev Adams accusés de racisme après leur sketch sur les Asiatiques

Interrogé sur le caractère parfois "raciste, sexiste ou trash" de l'humour de ce film par DH.be, l'acteur Kev Adams avait de lui-même fait référence à cette réplique, affirmant qu'elle devait être prise au "quatrième degré". "Quand il parle de viol cool, par exemple, c’est n’importe quoi. Cela ne veut rien dire."

Plus d'articles

Les tags

    Sur le même sujet

    En ce moment

    Rubriques