Les trois héros américains du Thalys joueront leur propre rôle dans le prochain film de Clint Eastwood sur l'attentat déjoué

Les trois héros américains du Thalys joueront leur propre rôle dans le prochain film de Clint Eastwood sur l'attentat déjoué

BIOPIC - Le réalisateur Clint Eatswood a fait appel à Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Spencer Stone pour jouer leur propre rôle dans son prochain long métrage. Le trio était parvenu à désarmer un djihadiste en 2015 dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris.

Les trois amis d'enfance joueront leurs propres rôles au cinéma. Alek Skarlatos, Anthony Sadler et Spencer Stones, ces trois Américains qui avaient permis de déjouer un attentat dans un train Thalys en août 2015, seront à l'affiche du prochain  film de Clint Eastwood basé sur leur propre parcours, rapporte le site Variety


Le réalisateur est décidément inspiré par l'héroïsme des citoyens américains (Americain Sniper en 2014, Sully en 2016). Ce projet, qui n'a pas encore de titre, sera fondé sur l'ouvrage "The 15:17 to Paris: The True Story Of A Terrorist, A Train, And Three American Heroes" ("Le 15H17 pour Paris : l'histoire vraie d'un terroriste, d'un train et de trois héros américains") publié en 2016 par le trio détenteur de la légion d'honneur, avec le journaliste Jeffrey E. Stern, rapporte le site spécialisé Deadline Hollywood.

En vidéo

Thalys : "C'est l'instinct de survie qui nous a fait réagir", les héros du train racontent

Casting de choc

Pour accompagner ces trois acteurs en herbe, Clint Eastwood va s'appuyer sur les actrices Jenna Fischer (de la série The Office) et Judy Greer, (Jurassic World). Dorothy Blyskal (Logan, 2017) sera quant à elle en charge du scénario. Toujours selon le magazine Variety, le film va mettre en scène l'enfance et l'amitié qui lient ces Américains, pour nous conduire "au moment qui a changé leurs vies".

Ces trois hommes, dont deux sont militaires, avaient neutralisé le 21 août 2015 le djihadiste marocain Ayoub El Khazzani, armé d'une kalachnikov et muni de neuf chargeurs pleins alors qu'il  s'apprêtait à tirer sur les passagers du Thalys. Après qu'un Franco-américain de 51 ans a été grièvement blessé à l'épaule, le trio était intervenu pour le désarmer peu après l'entrée du train en France, et avait ainsi permis d'éviter un potentiel carnage. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques