Michel Galabru est mort, ce lundi, dans son sommeil, à 93 ans

Michel Galabru est mort, ce lundi, dans son sommeil, à 93 ans

DISPARITION - L'acteur Michel Galabru est décédé, ce lundi 4 janvier, dans son sommeil. Il avait 93 ans.

Après Michel Delpech, c'est une autre grande figure du monde du spectacle qui nous quitte. L'acteur français Michel Galabru est décédé, ce lundi 4 janvier, sans son sommeil, rapporte le Figaro.fr. C'est sa famille qui a confirmé la triste nouvelle, à l'AFP.

Cinq mois après la disparition de sa femme , Claude, Michel Galabru s'est donc éteint, tranquillement dans son sommeil, à l'âge de 93 ans. L'acteur, né le 27 octobre 1922 à Safi au Maroc, est décédé à 05H30, rapporte l'AFP.

Une filmographie riche et éclectique 

Fils d'un professeur de l'École Nationale des Ponts-et-chaussées, il n'avait qu'une idée en tête : devenir professionnel de football mais il sera happé par le théâtre et sa scène. Michel Galabru était l'un des acteurs les plus aimés et les plus populaires du cinéma français. Michel Galabru a notamment joué dans de nombreux films à succès comme la série des Gendarmes, La Bourse et la Vie, La Cuisine au beurre ou Bienvenue chez les Ch'tis. Il avait eu un César du meilleur acteur dans Le juge et l'assassin de Bertrand Tavernier, en 1977, vingt-sept ans après avoir été engagé par la Comédie-Française en 1950. Il y restera pensionnaire durant sept ans. En 1986, il est nommé dans la catégorie du meilleur second rôle pour sa prestation dans Subway, de Luc Besson puis en 1991 pour le film Uranus.

A LIRE AUSSI >>  Claude, la femme de Michel Galabru, est décédée

Son premier film, remonte à 1951, Ma femme, ma vache et moi de Jean-Devaivre. L'une de ses dernières apparitions télévisées date de 2015, à l'occasion d'un épisode de Scènes de Ménages et Nos chers voisins. Fort d'une filmographie de plus d'une centaine de films, l'acteur avait choisi, en novembre dernier de mettre sa carrière en pause, en raison d'un état de grande fatigue lié "aux décès de personnes qui lui étaient particulièrement proches", apprenait-on. En effet, en octobre 2014, Michel Galabru avait perdu son frère Marc, comédien et écrivain. En août dernier, son épouse Claude est décédée des suites de la maladie de Parkinson. "Pour moi, c'est à peine vivable", avait confié le comédien sur RTL il y a quelques semaines.

En 2010, interrogé lors de la quinzaine des réalisateurs à Cannes, l'acteur avait fait une déclaration prémonitoire au sujet de son décès. Il avait expliqué qu'il n'avait pas vraiment peur de la mort et avait dit : "Il y a une chose qui est merveilleuse, c'est quand vous mourrez en dormant". Son souhait aura été exaucé. 

A LIRE AUSSI 
>> Vu de Twitter : Michel Galabru, le gendarme qu'aimaient les Twittos

>> Le monde du spectacle rend hommage à Michel Galabru disparu à 93 ans
>>
VIDÉOS – Les plus belles envolées médiatiques de Michel Galabru
>>
PHOTOS - 10 rôles de Michel Galabru qu'on n'oubliera jamais

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques