Son enfance tourmentée, les hommes de sa vie et ses convictions politiques : 10 choses que vous ignorez peut-être sur Jeanne Moreau

Mort de Jeanne Moreau

Voir
DISPARITION - La mythique Jeanne Moreau s'en est allée, ce lundi 31 juillet, après une multitude de grands rôles au cinéma. De Welles à Antonioni ou encore de Losey à Truffaut, l'actrice laisse derrière elle l'empreinte d'une femme éclectique et surtout, libre de toute contrainte. LCI vous propose de (re)découvrir dix anecdotes la concernant que vous ignorez peut-être.

Si elle disait avoir cherché, tout au long de sa vie, comment apprendre à aimer, Jeanne Moreau peut avoir une certitude aujourd'hui : celle que le public, lui, en tout cas, l'a adorée. Ce vendredi 31 juillet, on a appris la mort de la grande Jeanne Moreau, actrice intransigeante, éclectique et surtout libre, qui a su, au fil de ses rôles, prendre des risques, jusqu'à se hisser au rang des monstres sacrés du cinéma, y compris sur la scène internationale. LCI vous propose dix faits marquants de sa vie dont vous n'aviez peut-être pas eu connaissance jusqu'à présent. 

  • 1Une enfance tourmentée

    Sur son enfance, l'actrice est toujours restée pudique, acceptant de temps à autre de confier qu'elle a été compliquée, coincée entre des parents qui ne s'entendaient pas, dans un immeuble sordide de Pigalle où les passes étaient monnaie courante. Sa mère, Anglaise, est danseuse dans un music-hall et son père, Français, tenancier d'une brasserie. Justement, Jeanne entretient une relation assez forte avec son père grâce à la cuisine : en 1994, elle confiait ainsi à Libération, en récitant la recette du pâté aux tartouffes, spécialité régionale de son père : "En fait, c'est en faisant la cuisine qu'on arrivait à se parler".

  • 2Le théâtre en cachette

    C'est pendant ses études secondaires que Jeanne commence à suivre, à l'insu de ses parents, des cours de théâtre, après un véritable coup de coeur pour Antigone, d'Anouilh. Celui qui les dispense est Denis d'Inès, alors doyen de la Comédie-Française. Six mois plus tard, la passionnée de théâtre entre au Conservatoire de Paris. Ses parents ne découvrent qu'elle est devenue comédienne que par hasard, lorsqu'un magazine publie la photo d'une pièce de théâtre où elle apparaît. 

  • 3Un fils unique

    Jérôme, qu'elle a eu avec le réalisateur Jean-Louis Richard, en 1949, sera son seul enfant. Et leur relation, de son propre aveu, sera compliquée. Jusqu'au bout, elle aura hésité à le garder, se ravisant de se faire avorter au dernier moment. Juste après son accouchement, elle téléphone aux réalisateurs pour leur signifier qu'elle est prête à reprendre le chemin de studios. Dans une interview accordée à L'Express, elle expliquera : "Je ne suis pas faite pour avoir des enfants. Mais j'aime beaucoup ceux des autres". Jérôme Richard vit depuis longtemps à Los Angeles, où il est artiste-peintre. Ces dernières années, leur relation s'était apaisée.

  • 4Des amants de renom...

    Jeanne Moreau a été mariée à deux reprises : avec le père de son fils, Jean-Louis Richard, et avec le réalisateur américain William Friedkin, auteur notamment de l'Exorciste. Mais Jeanne Moreau a également a eu des histoires avec Georges Moustaki, François Truffaut, Louis Malle, Tony Richardson... Dans une interview accordée au Figaro Madame, elle déclare ceci à propos de ses conquêtes : "J'ai vécu comme un garçon. Cela veut dire que j'ai eu des aventures, des amants, que je peux partir quand j'en ai envie". Généralement, c'est en effet l'actrice qui mettra un terme à ses relations. 

  • 5...Dont un qui a surpris

    Un célèbre amant en a notamment étonné plus d'un : Pierre Cardin, avec lequel Jeanne Moreau est resté presque cinq ans. Pourtant, tout Paris le savait homosexuel. Mais pas de quoi arrêter l'actrice qui dira de cette histoire : "Je l'ai vu. Ça a été immédiat. J'ai voulu le revoir tout de suite (...) Je savais qu'il pouvait aimer une femme. Je devais être patiente, douce, ne pas lui faire peur". 

  • 6L'année 62, un tournant

    Si Jeanne Moreau a rapidement su se faire un nom dans le métier, il a fallu attendre 1962 pour que sa carrière bondisse, avec son rôle de Catherine dans Jules et Jim, de François Truffaut. A partir de là, elle tourne pour les plus grands : Luis Buñuel, Bertrand Blier, André Téchiné, Win Wenders...

  • 7Devant et derrière la caméra

    SI Jeanne Moreau a joué dans environ 130 films au cinéma, on l'oublie souvent, mais l'actrice est aussi passée derrière la caméra, et ce à deux reprises. En 1976, elle réalise ainsi le film Lumières, qui parle d'amitié de femmes, et en 1979, L'Adolescente, consacrée aux émois amoureux d'une jeune fille. 

  • 81ère femme aux Beaux-Arts

    En 1998, elle obtient un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière, ainsi qu’un César d’honneur en 1995. Par deux fois, elle préside le jury du Festival de Cannes. Mais ce qu'on ignore souvent, c'est que Jeanne Moreau a également été élue à l'Académie des Beaux-Arts. C'est d'aileurs son ancien amant, Pierre Cardin, qui a prononcé son discours d'accueil, en 2001. Elle était alors la première femme à y entrer. 

  • 9Le coeur à gauche, mais pas trop

    Le coeur de Jeanne Moreau a toujours penché vers la gauche. En 2014, elle a été membre du comité de soutien à la candidature d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris. En revanche, l'actrice n'appréciait pas du tout Jean-Luc Mélenchon. De lui, elle disait, dans une interview accordée à RTL : "Je ne le supporte pas. La première fois que je l'ai rencontré, c'était à l'émission de Ruquier. Il râlait comme un fou. Je lui ai dit : 'Mais monsieur, calmez-vous !' Il m'a répondu : 'Foutez-moi la paix'. Je lui ai dit : 'Pauvre con !' Il est complètement inutile, il est contre tout", précisait-elle. 

  • 10Une amoureuse des livres

    Depuis 33 ans, elle vivait seule dans son appartement de la rue du Faubourg Saint-Honoré, juste à côté de la salle Pleyel. C'est là que son corps a été découvert vendredi 31 juillet au matin, par sa femme de ménage. L'endroit, depuis des années, fourmillait de livres, véritable passion pour Jeanne Moreau, qui, petite, n'avait pas le droit de lire chez elle. Guillaume Apollinaire et James Joyce comptaient parmi ses auteurs préférés.

Et vous, quels souvenirs vous laisse l'actrice ? N'hésitez pas à nous les raconter dans l'espace des commentaires ci-dessous. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mort de Jeanne Moreau

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques