Oscars 2017 : sa sœur oubliée de l'hommage, Patricia Arquette crie à la discrimination contre les personnes transgenres

Oscars 2017 : sa sœur oubliée de l'hommage, Patricia Arquette crie à la discrimination contre les personnes transgenres

OUPS (ENCORE) - Décédée en septembre dernier, l'actrice Alexis Arquette (à gauche) a été oubliée de l'hommage diffusé durant les Oscars. De quoi faire réagir sa sœur Patricia pour laquelle tout cela n'a qu'une explication : née Robert, elle était transgenre.

Jamais deux bourdes sans trois ! La soirée des Oscars, ce dimanche au Dolby Theater de Los Angeles, aura fait le plein de boulettes. Après l'annonce du mauvais vainqueur pour le film de l'année et le nom d'une productrice bien vivante ajouté au film "In Memoriam" qui honore les membres d'Hollywood décédés, c'en est une qui aurait dû s'y trouver qui a été oubliée.


"J'ai vraiment été énervée que l'Académie oublie ma sœur Alexis dans le In Memoriam. Alexis a de nombreux films à son actif, mais c'était l'une des rares artistes transgenres du milieu." Ce cri du cœur émane de la bouche de la comédienne Patricia Arquette qui s'est confiée à ABC News. "Alors qu'à l'heure actuelle, nous avons des enfants trans qui ne peuvent même pas aller aux toilettes à l'école, on était en droit de penser que l'Académie aurait un peu plus de respect pour des personnes qui se font assassiner [...]. Les Oscars ont encore beaucoup à apprendre."

En vidéo

Oscars : "Moonlight" meilleur film après une incroyable bourde

Une affaire de plus au cœur du débat sur les droits des transgenres

Née Robert au sein d'une des familles les plus célèbres d'Hollywood – son grand-père Cliff, son père Lewis, ses frère et sœurs Rosanna, Patricia et David sont tous acteurs -, Alexis est décédée en septembre 2016 des complications du sida, à l'âge de 47 ans. Elle a fait plusieurs apparitions sur grand écran dans des seconds rôles (Pulp Fiction, Dernière sortie pour Brooklyn, Des souris et des hommes, Les Seigneurs de Dogtown…). Elle avait subi une opération chirurgicale de genre dans les années 2000 pour devenir une femme, ce qui avait fait l'objet du documentaire She's my brother (Elle est mon frère). 


L'affaire intervient alors que le débat sur les droits des transgenres fait rage aux Etats-Unis. L'administration Trump a annoncé qu'elle envisageait de mettre fin aux dispositions prises par Barack Obama pour que les écoliers et étudiants transgenres se rendent dans les toilettes du genre auquel ils s'identifient. Un tollé auprès des défenseurs des droits des minorités qui a jugé cette décision "dangereuse, mauvaise et fausse", rappelant au nouveau président sa promesse de protéger les droits de la communauté LGBT. Fer de lance de la cause trans et pourtant soutien de Donald Trump, Caitlyn Jenner est montée au créneau tout comme Jackie Evancho, jeune chanteuse de l'investiture, dont la sœur est transgenre.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La cérémonie des Oscars 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet