VIDÉO - "Ça" : découvrez la bande-annonce de la nouvelle adaptation du chef-d’œuvre de Stephen King

DirectLCI
CLOWN - Après de longs mois d'attente, la bande-annonce de la nouvelle adaptation du chef-d'oeuvre horrifique de Stephen King, "Ça", est enfin là. Réalisé par Andrés Muschietti, le film nous fait suivre les aventures du "Club des loosers", animé par 7 ados bien décidés à mettre fin au mal ancestral qui terrorise la ville de Derry...

"Il" est revenu… ou presque. Dans la petite ville de Derry, dans le Maine, des enfants disparaissent mystérieusement les uns après les autres. Devant l'impuissance des services de police, quelque part dans la chaleur étouffante de l’été, un groupe de 7 adolescents s'unit pour découvrir la raison de ces meurtres. 


Très vite, ils se retrouvent confrontés à l’innommable :  "Ça", créature cauchemardesque capable de prendre la forme de nos peurs les plus profondes et qui hante les entrailles de la ville. L'autoproclamé "Club des loosers" se lance alors à sa poursuite, bien décidé à mettre un terme aux noirs desseins de l’entité, qui se réveille tous les 27 ans pour assouvir sa terrible faim.  


Ode à l’enfance et au pouvoir de l’amitié, récit initiatique sur le passage à l’âge adulte, le best-seller de Stephen King publié en 1986 a depuis longtemps acquis ses lettres de noblesse.  Un récit intemporel qui bénéficie, plus de 20 ans après sa sortie, d'une nouvelle adaptation cinématographique attendue dans les salles obscures à la fin de l'année. Et pour faire patienter les fans, ce mercredi 29 mars, une première bande-annonce a (enfin) été dévoilée sur Internet.

L’effet "Stranger Things"

Alors que la partie du roman qui met en scène l’enfance des protagonistes et leur première lutte contre la créature se déroule dans l’Amérique de la fin des années 50, le réalisateur Andrés Muschietti  ("Mama") a pris la liberté de déplacer l’action de son film dans les années 80. 


Le récent succès de la série "Stranger Things" – pot-pourri horrifique truffé d’hommages au cinéma de genre de cette période – n’est certainement pas étranger à ce choix. Pour preuve, c'est le jeune Finn Wolfhard - justement remarqué pour son rôle de Mike Wheeler dans la perle de Netflix - qui a été choisi pour camper le trublion du "Club des loosers", Richie Tozier, dit "Quat-Zyeux". 

Au micro de Collider, le producteur Dan Lin confirme : "Je pense que la meilleure analogie est Stranger Things. C'est un gros hommage aux films des années 80, mais il convoque tout autant Stephen King et Steven Spielberg. Pour ce qui concerne les relations entre les enfants, pensez à Stand by me, même si Pennywise (le clown, ndlr) sera réellement terrifiant." 


On a déjà vu pires comme références. 

Un téléfilm en 1990

Ce n’est pas la première fois que le best-seller de Stephen King bénéficie d’une adaptation à l’écran. En 1990, un téléfilm de plus de 3 heures s’était déjà lancé le délicat défi de condenser les quelques 1000 pages du roman pour un résultat en demi-teinte. Si la prestation de Tim Curry en clown maléfique a été unanimement saluée tout en contribuant à installer durablement la phobie des clowns chez toute une génération de téléspectateurs, le film, handicapé par un budget en deçà de ses ambitions et un jeu d’acteur inégal, ne parvient que partiellement à rendre justice à la profondeur du matériau de base.  


Adaptation télévisée oblige, la noirceur, la violence et les allusions sexuelles présentes dans le roman se sont retrouvées largement diluées, au grand dam des fans. Une erreur qui devrait être corrigée avec cette nouvelle mouture en deux parties, d’ores et déjà annoncée comme interdite aux moins de 17 ans non accompagnés outre-Atlantique. Verdict - si vous l'osez - le 20 septembre prochain. 

Plus d'articles

Sur le même sujet