VIDÉO - Participez à la renaissance du film "D’où viens-tu Johnny"

DirectLCI
SECONDE VIE - Une opération participative est lancée ce lundi pour remettre au goût du jour le western français. Pour financer le projet, TF1 Studio et la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank, font appel aux fans de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan.

Tous les fans de l’interprète de "Gabrielle" se souviennent de Johnny Rivière, le jeune parisien passionné de rock’n’roll qui se réfugie en Camargue avec sa fiancée Gigi. Avec D’où viens-tu Johnny, Noël Howard a proposé en 1963 un western à la française, mettant en scène Johnny Halliday et Sylvie Vartan. 


Avec près de 2.8 millions d’entrées, le long-métrage est l’un des plus gros succès cinématographiques de l’année, le dixième exactement. Pour la première fois, les rockers sont dans le camp des "gentils". Devenu culte, D’où viens-tu Johnny nous replonge à une époque où la liberté n’avait pas de prix. L'air de la chanson "Pour moi la vie va commencer" résonne peut-être déjà dans certains esprits. 

Des cadeaux pour les contributeurs

Le film de Noël Howard marque une étape importante dans la vie du chanteur, mais depuis sa sortie, il n’a pas eu droit à un coup de neuf et bientôt il ne sera plus exploitable. TF1 Studio a décidé de s’associer à la plateforme de crowdfunding [ndlr : financement participatif], KissKissBankBank, pour restaurer le négatif afin qu’il puisse être édité sous la forme de Blu-ray et VOD et qu’il puisse également être diffusé à la télévision.

Pour une participation comprise entre 20 et 1.500 euros, les "Kiss Kiss Bank Banker" recevront notamment un coffret collector comprenant le DVD et le Blu-ray du film restauré avec des témoignages inédits, des "goodies", des morceaux de pellicule issus d’une copie originale 35 mm du film ainsi qu’une invitation à une diffusion dans une salle de cinéma privée. Les noms des contributeurs les plus engagés seront également ajoutés au pré-générique. 



Si vous désirez participer au projet, cliquez ici 


Crédits photos : © Claude Schwartz 

Plus d'articles

Sur le même sujet