VIDEO - Qui veut admirer Shia LaBeouf... en train de regarder tous ses films ?

VIDEO - Qui veut admirer Shia LaBeouf... en train de regarder tous ses films ?

BIZARRE - La nouvelle folie de Shia LaBeouf ? Un live-stream de lui-même, matant toute sa filmographie, dans un cinéma de New York. Art ou arnaque ? Les avis sont partagés. Et vous, qu'en pensez-vous ?

A part James Franco, personne n'aurait eu l'idée de monter un projet aussi fou que narcissique ? Un live stream de lui-même en train de regarder ses propres films, du plus ancien au plus récent : c'est la nouvelle folie de Shia LaBeouf. L'acteur continue donc d'explorer les facettes de l'art underground et pour sa dernière expérimentation, il donne de sa personne : pendant trois jours consécutifs et sans interruption il va regarder toute sa filmographie.

Un nouveau délire arty

Les films sont projetés au Angelika Film Center de New York, l'entrée est libre pour les fans qui voudraient partager du popcorn avec la star et éventuellement lui serrer la main. Le live stream quant à lui est visible sur le site de NewHive mais des films, on ne verra que la lumière changeante qui irradie le visage de l'acteur car la caméra est pointée sur lui. Et que sur lui. On le voit bailler, boire du soda, manger du popcorn, piquer du nez, s'endormir même, mais aussi tirer la tronche beaucoup, sourire parfois... mais c'est rare. Fait pour le net, le format intrigue, fascine et suscite la curiosité des internautes.

Sur Twitter, les avis sont partagés, il y a ceux qui crient au génie et ceux qui, au contraire, ne comprennent pas le nouveau délire égocentrique de Shia LaBeouf. Un délire qui n'est pas sans rappeler sa performance arty #IamNotFamous dans une galerie de Los Angeles. Il s'était installé sur une table en bois au beau milieu de la salle décoré d'objets récupérés sur ses tournages. Sur sa tête, il portait le fameux sac "I am not famous anymore" avec lequel il avait foulé le tapis rouge du Festival de Berlin, en 2014.

A LIRE AUSSI >> Shia La B eouf raconte ses séjours en prison (et il y en a pas mal)

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques