Allocation de rentrée scolaire : même (un peu) au dessus du plafond, vous pouvez en bénéficier

CAF - Si vos ressources sont au-dessus des plafonds permettant de bénéficier de l'allocation de rentrée scolaire, versée à partir de ce jeudi 17 août, vous avez peut-être droit à une allocation différentielle. Conditions, calcul, démarches, LCI fait le point.

C'est un contournement vertueux de l'effet de seuil. Les familles qui dépassent de peu les plafonds de ressources donnant droit à une allocation de rentrée scolaire (ARS) peuvent quand même espérer avoir droit à un coup de pouce financier, versé par la Caisse des allocations familiales (Caf) à partir de ce jeudi 17 août.


Il s'agit alors d'une aide dégressive appelée ARS différentielle. "L'an dernier, 49.300 familles en ont bénéficié, pour 90.700 enfants concernés", précise à LCI la Caisse nationale des allocations familiales, qui verse aussi l'ARS à 2,8 millions de familles pour plus de 5 millions d'enfants scolarisés . 


• Comment en bénéficier ? "Pour l'ARS différentielle, les démarches à effectuer sont similaires à celle l'ARS", nous assure la Caf. Ainsi, si vous n'avez jamais perçu d'ARS, vous devez télécharger un formulaire et le renvoyer à votre caisse. Si vous avez déjà été allocataire et que votre enfant a moins de 16 ans au 31 décembre 2017, l'allocation sera versée automatiquement sans que vous n'ayez à vous manifester. Si votre enfant a entre 16 et 18 ans pendant l'année scolaire qui arrive, vous devez déclarer sur le site ou l'appli de la Caf que votre enfant est toujours scolarisé. Enfin, si votre enfant entre en CP mais n'aura 6 ans qu'en 2018, vous devez fournir un certificat de scolarité à votre caisse.

• Qui y a droit ? L'allocation différentielle varie en fonction de vos ressources. Contrairement à l'ARS qui, elle, est fixe pour une tranche d'âge donnée (364,09 euros pour un enfant de 6 à 10 ans, 384,17 euros entre 11 et 14 ans, 397,49 euros entre 15 et 18 ans) à condition de ne pas dépasser les plafonds de ressources annuelles (24.404 euros pour un enfant, 30.036 euros pour deux, 35.668 euros pour trois, + 5632 par enfant en plus). Pour bénéficier de l'ARS différentielle, il faut que vos ressources ne dépassent pas le plafond + le montant de l'ARS. 


Exemple : 

Vous avez un enfant de 7 ans et un enfant de 11 ans. Si vous aviez été sous le plafond, vous auriez eu droit à 364,09 euros + 384,17 euros = 748,16 euros d'ARS. Vous avez tout de même le droit à une ARS différentielle si vos ressources sont comprises entre 30.036 euros et 30.784,26 euros (ce plafond corrigé atant obtenu en additinnant 30.036 euros + 748,16 euros). 


• Quel est son montant ? Le calcul correspond en fait à la différence entre le plafond corrigé et vos ressources (plafond de l'ARS + montant de l'ARS - montant de vos ressources).


Exemple : 

Vous êtes dans la situation décrite dans l'exemple précédent et vos ressources s'élèvent à 30.200 euros. Vous aurez alors droit à 584,26 euros d'ARS différentielle. 

Plus d'articles

Sur le même sujet