Arnaque au rétro : sept escrocs envoyés en prison pour cette filouterie bien rodée

Arnaque au rétro : sept escrocs envoyés en prison pour cette filouterie bien rodée

JUSTICE- Huit personnes originaires des Pyrénées-Orientales ont usé de l'arnaque au rétroviseur pour arnaquer 80 personnes. Sept d'entre elles ont été condamnées lundi 14 mars à de la prison ferme et le dernier à du simple sursis. En quoi consiste cette escroquerie ?

Ce sont de véritables professionnels de l'escroquerie. Leur spécialité : l'arnaque au rétroviseur. Leurs victimes : les automobilistes âgés. Leur terrain de jeu : principalement le sud de la France.

EN SAVOIR + >>  Arnaque au rétroviseur : le piège à connaître pour éviter l'escroquerie

Huit personnes originaires des Pyrénées-Orientales ont été condamnées ce lundi par le tribunal de Rodez (Aveyron) pour avoir abusé d'au moins 80 personnes, rapporte Centre presse Aveyron . Les peines vont de dix mois avec sursis pour l'un à de la prison ferme pour les sept autres. La plus sévère s'élève à quatre ans dont un avec sursis.

Plus de 2700 euros volés à une victime

La manœuvre, bien rodée, consistait à abîmer volontairement son propre rétroviseur. Puis à cibler une victime, âgée la plupart du temps, et lui faire croire que c'est elle qui avait détérioré le rétroviseur en le touchant sans s'en rendre compte.

Se faisant passer pour quelqu'un d'arrangeant, l'escroc propose un arrangement en liquide. Pour se donner du crédit, il appelle un complice qui se fait passer pour un assureur, qui conseille à la victime de payer pour éviter le constat.

L'un des condamnés avait ainsi récolté plus e 42.000 euros au bout d'une cinquantaine de coups. Certaines victimes ont payé plus de 2700 euros. Toutes devront être dédommagées.

A LIRE AUSSI >> Toutes les arnaques, abus et conseils de metronews

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques