Bien manger pour pas cher : 25 euros pour trois repas de quatre personnes, c'est possible !

DÉFI - Une nutritionniste et un chef étoilé ont relevé le challenge pour TF1 : concocter trois repas - petit déjeuner, déjeuner et dîner - pour une famille de quatre personnes, le tout pour 25 euros. Nous les avons suivis lors de leurs achats dans un supermarché.

Un charriot encore vide et une enveloppe contenant 25 euros : voici ce dont disposent Corinne Peirano, diététicienne, et Pierre Rigothier, chef étoilé de la "La Scène Thélème", à l’entrée du supermarché. 


Leur mission : constituer un panier de provisions pour nourrir une famille de quatre personnes – deux adultes et deux enfants – pendant une journée. Autrement dit pour trois repas, évidemment complets et équilibrés : le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner.    Au premier abord, ce n’est pas beaucoup" commente Pierre Rigothier, "mais cela doit être faisable. " 


Voyons donc comment les deux concurrents s’en sortent.

Pour le petit déjeuner

Corinne Peirano opte pour un bol de muesli bio, du lait et des bananes. Pour limiter les coûts, la diététicienne privilégie un muesli en vrac à 7,20€ contre 9€ pour du conditionné. 


Pierre Rigothier propose, lui, des yaourts nature, un cake à la banane et des mangues fraîches

Pour le repas de midi

Le chef propose : salade de boulgour et féta, chou-fleur à la vapeur et omelette, poires rôties. Par souci budgétaire, Pierre Rigothier doit, lui aussi, procéder à un arbitrage. "Sur les poires, on va partir sur du bio", un fruit dans lequel il y a d'ordinaire "pas mal de pesticides. 


Corinne Peirano a choisi une omelette,  du chou aux lardons et des fruits. Comme son concurrent, elle opte pour un légume de saison. A 2€ la pièce, le chou est un légume abordable. 

Pour le repas du soir

La diététicienne propose : Daurades grillées, frites de courge et pommes. Corinne Peirano s'est laissée tenter par le un lot de 4 poissons proposés à 8€. 


De son côté, Pierre Rigothier a inscrit à son menu : un poulet au four, une poélée de légumes et des mandarines. Fidèle à ses origines du sud-ouest, le chef choisit un poulet étiqueté "label rouge". Un produit "un peu plus cher mais de qualité supérieure". 

Au moment du passage en caisse, Pierre Rigothier doit débourser 24, 04€.  Corinne Peirano, 24,83 €. Pari gagné ! Tous deux ont misé sur le fait-maison, plus économique, plus sain. Il ne reste plus qu’à passer aux fourneaux pour allier plaisir, santé et budget serré. 

Plus d'articles

Les tags

    Sur le même sujet

    En ce moment

    Rubriques