Chandeleur : pourquoi on fait des crêpes ce soir (et les astuces pour les réussir)

BON APPÉTIT - La Chandeleur, c'est ce jeudi 2 février ! Cette fête, aujourd'hui chrétienne, trouve ses origines dans les rites païens. Elle symbolise la lumière et la prospérité... et pas mal de gourmandise au dessert ! Explications.

Jour de Chandeleur oblige, ce 2 février, vous pensez essentiellement aux crêpes. Mais pendant des siècles, ce jour était aussi symbolisé par des chandelles. Et c'est d'ailleurs de l'expression latine "festa candelarum" – comprenez "fête des chandelles" – que cette tradition tire son nom.


Pour les chrétiens, la Chandeleur clôt le cycle de la Nativité, après Noël et l'Epiphanie. Elle commémore la présentation du Christ au temple de Jérusalem et la purification de Marie. A l'époque, la tradition juive voulait que les premiers nés soient présentés au temple dans les 40 jours après leur naissance. Celle de Jésus ayant été fixée au 25 décembre, la Chandeleur tombe chaque année le 2 février, ce lundi en 2015. C'est d'ailleurs ce jour-là que la crèche est retirée dans la tradition provençale.

Purification et fertilité

Avant d'être adoptée par les chrétiens, des versions païennes de cette fête existaient déjà. Dans la Rome antique, les Romains organisaient chaque année à la mi-février une fête de purification – les Lupercales – en l'honneur du dieu de la fécondité et des troupeaux. Une partie de la cérémonie consistait à fouetter des jeunes femmes dans les rues de ville pour les rendre fécondes. Dans la mythologie celtique, on retrouve également la fête d'Imbolc, organisée en février, pour célébrer la fertilité avant l'arrivée du printemps.


C'est aussi du côté de la Grèce antique qu'il faut chercher l'origine de la Chandeleur. Selon le mythe, Proserpine vit avec Pluton, le dieu des enfers, pendant la moitié de l'année, en automne et en hiver. Elle retourne auprès de sa mère Cérès, la déesse des moissons, au printemps et en été. Il était alors de bon ton d'allumer des torches en février pour célébrer l'arrivée de Cérès, qui apporte la lumière et la fertilité.

Récupération par l'Eglise au Ve siècle

Une fête chrétienne

Il aura fallu attendre le Ve siècle pour que le pape Gélase Ier fasse rentrer ces rites païens dans le giron de l'Eglise. L'évêque de Rome supprime la fête païenne des Lupercales et organise à la place des processions aux chandelles représentant Jésus comme la lumière du monde. Les cierges sont bénis ce jour là et les fidèles sont invités à les rapporter chez eux pour protéger leur foyer.


Mais alors pourquoi manger des crêpes ? Rondes et dorées, elles évoquent le soleil et les jours qui s'allongent de plus en plus vite. La fin de l'hiver est aussi l'époque des premières semences. La farine utilisée pour réaliser les galettes était quant à elle un symbole de prospérité pour l'année qui commençait. 

Les astuces pour réussir votre Chandeleur

En vidéo

"Petits plats en équilibre" : atelier "crêpes chocolat et pistache" pour la Chandeleur

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques