Comment résilier votre assurance auto, moto ou habitation

Comment résilier votre assurance auto, moto ou habitation

ASSURANCES - Payer moins cher son assurance, c'est désormais plus facile. Grâce à la loi Hamon, vous pouvez changer d'assurance auto ou habitation à tout moment (ou presque). Explications.

Depuis le 1er janvier 2015, il est plus facile de quitter son assureur. La loi Hamon autorise à résilier certains contrats d'assurance sans attendre l'échéance. Objectif : faire mieux jouer la concurrence et donc faire baisser les prix.

Selon une étude OpinionWay pour lesfurets.com, 8% des Français ont déjà résilié leur contrat d'assurance auto au premier trimestre 2015, majoritairement pour faire des économies (57%). Encore faut-il savoir comment faire. Voici les nouvelles règles.

Assurances habitation, auto et "affinitaires"
Cette loi concerne les assurances multirisques habitation, les assurances automobile et moto et les assurances "affinitaires", comprenez celles qui sont liées à un produit ou à un service précis (téléphone mobile, appareil hi-fi ou couverture pour la pratique de certains sports extrêmes par exemple). 

Un mois de préavis
Deux cas de figure se présentent selon la date de souscription.
Pour un contrat signé à partir du 1er janvier 2015, vous pouvez résilier votre contrat à tout moment à compter d'un an après la première souscription. La résiliation prend ensuite effet un mois après la réception de la demande par l'assureur.
Pour un contrat souscrit en 2014 ou avant, les nouvelles règles ne s'appliqueront qu'à partir de la prochaine date de reconduction tacite. Par exemple, si vous avez souscrit un contrat en septembre 2014, pensez à envoyer votre résiliation fin juillet 2015 pour respecter le délai de préavis. 
A savoir ⇒ S'il s'agit d'une assurance obligatoire (auto ou habitation), c'est le nouvel assureur qui effectue la résiliation pour vous.

Un an d'engagement
Si vous profitez de cette loi pour changer de contrat d'assurance, vous vous engagez pour un an auprès du nouvel assureur. En revanche, vous n'avez rien à faire si l'assureur que vous avez déjà vous convient et que vous ne comptez pas en changer. Vous restez en effet couvert si vous ne dénoncez pas votre contrat car le principe de la reconduction tacite reste valable.

À LIRE AUSSI
>>
Franchise auto : comment payer moins cher
>>
Assurance auto : à quoi sert vraiment une caméra embarquée
>>
Crédit immo : c'est le moment de renégocier !

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques