COP 21 : et si une banque verte vous rapportait plus ?

COP 21 : et si une banque verte vous rapportait plus ?

DirectLCI
BANQUE - Vous pouvez décider que votre épargne serve à financer des projets ou des entreprises écologiques. Pour cela vous devez souscrire à des offres spécifiques. Livret Agir, CODEVair, TRI... tour d'horizon.

Mais où va l'argent que vous placez à la banque ? Il est rare que celle-ci vous précise comment elle utilise vos dépôts. Si vous le souhaitez, vous pouvez pourtant décider qu'il servent à une cause écologique.

Il existe en effet quelques livrets qui affichent une vocation "verte". Certes leur rendement n'est pas mirobolant mais ce n'est pas forcément pire que le livret A (0,75% depuis août 2015) et surtout vous donnez du sens à votre épargne. Nos confrères des Echos ont recensé ces initiatives. Voici les principales offres et leur fonctionnement. 

► Le livret de développement durable (LDD)
Rémunéré à 0,75% par an (défiscalisé) et plafonné à 12.000 euros, le LDD remplace depuis 2007 le Codevi. Contrairement à sa vocation affichée, seule une partie des fonds est prêtée à des particuliers qui se lancent dans des travaux d'économies d'énergie. En réalité, ils financent surtout le logement social et des entreprises qui n'ont pas forcément de lien avec l'écologie.

► Les livrets verts du Crédit coopératif
Cette banque dont vous êtes à la fois usager et associé propose trois placements qui font du bien à la planète.
Le livret  Agir  rapporte 1,5% brut (avant prélèvements fiscaux et sociaux) jusqu’à 15.300 euros et 0,5% brut au delà. La moitié de vos intérêts est versée à une association de votre choix parmi les 20 sélectionnées (Alter Eco, Surfrifder, France Nature Environnement...). Les dons ont ainsi rapporté près de 2,5 millions en 2014.
Le livret CODEVair    disponible dans certaines Banques populaires, alimente des fonds qui permettent de financer des prêts à taux bonifiés destinés à des travaux de rénovation énergétique. Ce livret d'épargne solidaire est rémunéré à 0,25% brut.
Le livret Troisième révolution industrielle ( TRI )  il a vu le jour en janvier 2015 et permet de soutenir – dans le Nord-Pas-de-Calais – une économie qui produit le moins possible de gaz à effet de serre. Les intérêts s'élèvent à 1,5% brut jusqu'à 1500 euros, puis 0,55% au-delà. Les souscripteurs recevront une fois par an un document retraçant l'utilisation de ces fonds.

EN SAVOIR + >> Livret TRI : 3 choses à savoir sur ce nouveau placement solidaire

► Le placement pour 1 an, 2 ans,... 7 ans à la Nef
Cette coopérative de finances solidaires propose depuis cet automne un compte à terme baptisé Epargnons le climat . Vous versez au minimum 500 euros (pas de maximum) lors de la souscription. Vous bloquez cette somme au choix pendant une durée comprise entre 1 et 7 ans. Le taux de rendement annuel varie de 0,35% brut (1 an) à 1,25% brut (7 ans). D'une part votre mise alimente des projets écologiques, d'autre part vous partagez de 25% à 100% de vos intérêts (à vous de choisir) avec une association écologique.

LA CARTE BANCAIRE POUR LA PLANETE |
Le Crédit coopératif propose son compte courant Agir, dont les dépôts financent des entreprises, des associations ou des projets verts. En outre, en choisissant la carte bancaire Agir (au même prix qu'une carte classique), votre banque reversera 6 à 12 centimes à une association pour chacun de vos retraits. Des micro-dons qui mis bout à bout représentent plus de 400.000 euros sur une année.

A LIRE AUSSI
>>
Epargne solidaire : 5 clés pour vous y mettre >> Cop 21 : c'est quoi au juste ?  

Plus d'articles

Sur le même sujet