Diesel : pourquoi ça va encore augmenter

Diesel : pourquoi ça va encore augmenter

CARBURANT - L'essence est actuellement taxée à 66% alors que le diesel ne l'est "que" à 60%. Ségolène Royal veut mettre fin à l'avantage fiscal accordé au second d'ici à 5 ans.

Si vous avez acheté une voiture diesel voilà quelques années dans l'idée d'économiser sur le carburant, vous risquer de bientôt le regretter. Ségolène Royal a assuré dimanche 4 octobre, sur France 5 , que la question d'une augmentation des taxes sur le diesel était "sur la table". La ministre de l'Ecologie souhaite "programmer" la fin de l'avantage fiscal dont il bénéficie d'ici à cinq ans.

Cet été pourtant, la ministre avait dit son intention d'écarter dans l'immédiat la possibilité d'un alignement de la fiscalité du diesel sur celle de l'essence d'ici à 2020. Mais l'affaire Volkswagen semble avoir rebattu les cartes. Désormais, Ségolène Royal est claire : "il faut préparer dès maintenant la sortie du diesel".

Discussions dans le cadre du budget 2016

L'augmentation des taxes sur le diesel "est une question qui se pose", a ajouté la ministre en précisant que des discussions à ce sujet doivent même se tenir dans le cadre du débat sur le loi finances 2016. La marge de manœuvre est en effet encore large. Car ce carburant, autrefois loué pour ses faibles émissions de CO2, est toujours moins taxé que l'essence actuellement.

EN SAVOIR + >>  Scandale Volkswagen : la cote argus de votre voiture va-t-elle baisser ?

Concrètement, pour un litre à la pompe, le diesel est taxé à 0,66 euro et l'essence (SP95) à 0,85 euro : soit un écart de 18 centimes. En tenant compte des prix moyens pratiqués fin septembre (1,29 euro/l pour l'essence et 1,10 euro/l pour le diesel) cela signifie que :
  pour l'essence : l'automobiliste paie 65,6% de taxes sur le prix à la pompe;
 pour le diesel :  les taxes ne sont "que" de 60,2%.

Compensation à l'abandon de l'écotaxe

D'où vient cette différence ? Principalement du poids de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), qui pèse encore plus lourdement sur l'essence (0,62 euro/l HT) que sur le diesel (0,47 euro/l HT).

Mais l'écart ne cesse de se réduire. Une taxe de 2 centimes décidée par le gouvernement pour compenser l'abandon de l'écotaxe a été mise en place en janvier 2015 uniquement pour le diesel. Puis en avril, ce carburant a de nouveau été augmenté de 2,4 centimes dans le cadre de la taxe carbone, alors que pour l'essence la hausse a été limitée à 2 centimes.

Même si pour l'instant, le prix du diesel reste plus avantageux que celui de l'essence, l'avantage a déjà clairement commencé à se réduire.

A LIRE AUSSI >> Que touche l'Etat sur un litre d'essence vendu à la pompe ?
 

Plus d'articles

Sur le même sujet