Du Roundup dans les tampons : faut-il s'inquiéter ?

Du Roundup dans les tampons : faut-il s'inquiéter ?

MONSANTO - Des chercheurs argentins assurent que 85% des tampons et serviettes contiennent des traces de glyphosate, un herbicide classé comme cancérogène probable par l'OMS. A quoi s'exposent vraiment les utilisatrices et comment éviter le danger ?

Il y aurait de l'herbicide dans la plupart des tampons. Selon une étude menée par des scientifiques de l'université De La Plata, en Argentine ( vidéo accessible ici en espagnol ) et relayée par le site Russia Today , la majorité (85%) des tampons et serviettes hygiéniques contiennent du glyphosate. Ce terme ne vous dit rien ? C'est pourtant le désherbant le plus utilisé au monde, commercialisé sous le nom de Roundup par le géant américain Monsanto. Problème, cet herbicide est classé comme cancérogène probable par l'OMS. Est-ce pour autant dangereux pour la santé. Difficile de répondre de façon tranchée mais voilà de quoi y voir plus clair.

Quel risque ? Perturbation du métabolisme
Les muqueuses peuvent être une voie de contamination. Et même si "ce pesticide ne s'accumule pas dans l'organisme, des expositions répétées peuvent perturber le métabolisme humain", assure le docteur Laurent Chevallier, chef de l'unité de médecine environnementale au CHU de Montpellier, cité par nos confrères de Ouest-France

EN SAVOIR +  >>  Une pétition pour une meilleure info sur la composition des tampons >> La face cachée des protections hygiéniques

► Faut-il s'inquiéter outre mesure ? Accumulation à éviter
Les consommateurs sont déjà en contact avec ce désherbant par d'autres biais. Des tests urinaires ont démontré que ce glyphosate était présent chez 43% des personnes testées, au moins à l'état de trace. En outre, des trace de cet herbicide ont également été retrouvées dans les cotons et les compresses de gaze. Il est impossible de savoir à partir de quel degré d'exposition ce produit est néfaste pour la santé. Il n'empêche que pour le spécialiste "moins on est exposé mieux c'est".

À LIRE AUSSI >>  Lauren Wasser, la mannequin qui a perdu sa jambe à cause d'un tampon hygienique

► Des alternatives ? Coton bio, coupe menstruelle
Inutile de scruter les composants sur la boîte de tampon pour savoir ce que vous achetez. Car en France, aucune réglementation n'oblige les fabricants à communiquer leur composition. Privilégiez donc les tampons bio vendus en pharmacie ou boutiques spécialisées. Vous pouvez également vous tourner vers les serviettes hygiéniques lavables ou encore utiliser une coupe menstruelle.

EN SAVOIR + >>  "Pourquoi j'ai adopté la coupe menstruelle"

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques