Fini le démarchage téléphonique ? Bloctel ne tient pas ses promesses selon l'UFC-Que Choisir

Fini le démarchage téléphonique ? Bloctel ne tient pas ses promesses selon l'UFC-Que Choisir

NON MAIS ALLÔ QUOI - Selon une enquête de l’association UFC-Que Choisir, le service d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel est loin d’être efficient. En cause : des sanctions jugées trop faibles contre les contrevenants.

Il devait épargner aux Français les appels intempestifs qui polluent leur journée. Mais huit mois après son lancement par le ministère de l’Economie, le service d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel est loin de faire l’unanimité. Les consommateurs inscrits sont en effet 82% à estimer que "le nombre d’appels reçus dans le cadre d’un démarchage n’a pas ou que trop peu baissé", selon une enquête de l’UFC-Que Choisir révélée ce mardi. 


La faiblesse des sanctions contre les contrevenants expliquerait l'inefficacité de Bloctel. En décembre dernier, "330.000 réclamations portées à la connaissance de Bloctel n’avaient abouti qu’à 2 sanctions administratives contre des professionnels", souligne l’association de consommateurs, qui incite la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) à muscler ses punitions financières - actuellement plafonnées à 75.000 euros. 

Bercy annonce des "sanctions rapides et exemplaires"

Contactée par LCI, la DGCCRF souligne "avoir d’ores et déjà mis en œuvre un plan de contrôles renforcés et systématiques des numéros les plus signalés. Sur le fondement des plaintes des consommateurs, les services de la DGCCRF ont déjà enquêté sur une vingtaine de numéros. A ce jour, deux sanctions administratives ont été prononcées et deux autres sont engagées".


Et d’ajouter : "Cette enquête sera étendue au cours des prochaines semaines et portera notamment sur 80 autres numéros, signalés plus d’une centaine de fois par les consommateurs. Des sanctions rapides et exemplaires seront prononcées en cas de manquement".

Des pros de la prospection aux manettes...

Pour rappel, les consommateurs inscrits sur Bloctel, s'ils sont victimes d’un démarchage abusif, sont invités à le signaler sur leur espace personnel. Mais seuls les appels de prospection commerciale sont répréhensibles, ce qui exclut ceux émanant d’un service public, d’instituts d’études et de sondage ou d’associations à but non lucratif, souligne le site dédié.   


En juin dernier, nous vous révélions que quatre entreprises privées spécialisées en marketing privé étaient aux commandes de Bloctel. Ce qui signifie concrètement que les consommateurs fatigués du démarchage remettent leurs coordonnées entre les mains... de pros de la prospection (relire notre enquête ci-dessous)

En vidéo

Démarchage téléphonique : Bloctel est-il vraiment efficace ?

En vidéo

Bloctel, le service anti-démarchage téléphonique, : comment ça marche ?

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques