Galères de vacances - Je loue ma maison et ça se passe mal, les bonnes assurances pour ne pas prendre de risque

Galères de vacances

Voir
ASSURANCE - Une tuile, un imprévu, un souci... Pour vous faire profiter au mieux de vos vacances, LCI a recensé les galères de l'été et leurs solutions. Louer son domicile pendant les vacances n'est pas sans risque. Contrat multirisques habitation, clauses "abandon de recours" ou "pour le compte de qui il appartiendra"... les points à vérifier pour être bien assuré en cas de problème.

Louer sa maison ou son appartement pour arrondir ses fins de mois pendant qu'on est soi-même en vacances, cela peut finalement coûter cher en cas de dégradation ou de dégâts. Certes la caution permet de couvrir les petits dommages mais lorsqu'ils sont plus importants mieux vaut avoir une bonne assurance. 

La galère

Les personnes à qui vous avez loué votre domicile ont oublié de fermer un robinet, ce qui a inondé non seulement votre salle de bain mais aussi le plafond des voisins du dessous. Quelles assurances sont les plus appropriées pour que vous n'ayez pas à assumer la responsabilité en cas de dégât ou de dégradation  ?

La solution

Si vous n'êtes pas à l'abri des mauvaises surprises, vous pouvez en revanche parfaitement prendre vos précautions en amont. Il convient de contacter votre assureur pour le prévenir que vous allez mettre votre maison ou votre appartement en location saisonnière. Vérifiez alors que votre responsabilité civile de propriétaire joue aussi à l'égard des locataires, notamment en cas de dommages corporels. Ce qui n'est pas toujours le cas avec un contrat de base. En outre, pour être assuré contre l'incendie ou le dégât des eaux, trois options sont possibles, comme le détaille sur son site la Fédération française de l'assurance :  


• Vous vous chargez de l'assurance habitation

Soit vous faites ajouter la clause "abandon de recours" aussi appelée "renonciation à recours" à votre contrat d'assurance et au contrat de location. Celle-ci permet de ne pas avoir à demander au vacancier de contracter une assurance spécifique pour son séjour. Elle concerne les dégâts des eaux ou incendie qui ont lieu chez vous. Pour autant, le locataire reste responsable des dommages causés à des voisins ou à des tiers. 


Vous pouvez aussi souscrire une assurance portant le nom barbare de "pour le compte de qui il appartiendra" qui présente l'avantage de couvrir le locataire en cas d'incendie ou de dégâts des eaux, y compris quand des voisins ou des tiers sont touchés. 


Exemple : "Avec ces deux options qui ne coûtent que quelques euros par an, si le vacancier a laissé couler la baignoire et que cet oubli dégrade l'appartement du dessous, l'assurance prendra tout en charge", explique Axel Cariou, journaliste consommation à TF1 (dans la vidéo ci-dessus).


• Vous vous assurez que le vacancier est couvert 

Soit l'estivant peut être déjà couvert de son côté pour les dommages qui pourraient arriver sur son lieu de vacances. C'est le cas si son assurance multirisques habitation inclut une responsabilité civile villégiature. Il convent toutefois de vérifier que l'étendue et le montant de la garanties suffisent à couvrir la valeur du bien que vous proposez à la location. Notez qu'il existe aussi des garanties villégiature (à ne pas confondre avec la responsabilité civile villégiature) qui couvre les biens du vacanciers. 


• Vous demandez au vacancier de souscrire une assurance spécifique

Soit vous demandez au vacancier de souscrire un contrat multirisques habitation valable le temps de sa venue, si ni vous ni votre locataire n'êtes déjà couvert par les assurances décrites dans les deux points précédents.

En vidéo

VIDEO - Galères de vacances #Location

Le truc en plus

Si vous êtes locataire et que donc vous sous-louez votre domicile, vous devez absolument avoir l'autorisation du propriétaire. Cette possibilité doit alors être écrite dans le bail. A défaut, aucune assurance n'interviendra en cas de problème et vous serez donc responsable des dommages. 


Retrouvez ici notre dossier consacré aux galères de l'été

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Galères de vacances

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques