Galères de vacances - Un hôtelier n'accepte pas que je vienne avec mon animal, est-ce légal ?

ANIMAUX - Une tuile, un imprévu, un souci... pour vous faire profiter au mieux de vos vacances, LCI a recensé les galères de l'été et leurs solutions. On refuse votre chien ou votre chat à l'hôtel, est-ce vraiment légal ?

Que l'hôtelier invoque les risques de dégradation ou les risques d'allergies pour les prochains clients, il arrive qu'on refuse votre chien ou votre chat dans l'établissement. L'hôtel a-t-il le droit de ne pas accepter votre compagnon à quatre pattes ?

La galère

En vous voyant arriver au comptoir avec votre animal, le réceptionniste vous a rembarré en vous expliquant que les animaux ne sont pas autorisés dans l'établissement.  A-t-il le droit de ne pas l'accepter ? 

La solution

En effet, les hôteliers peuvent parfaitement refuser les animaux de compagnie. Pour ne pas vous retrouver à la porte une fois sur place, il convient de vérifier avant de réserver si l'établissement les accepte et sous quelles conditions (seulement ceux de petite taille par exemple). Notez que le site 30 millions d'amis recense les lieux de vacances "animaux friendly".


Le gérant de l'établissement ne doit cependant pas en profiter pour majorer ses tarifs. En revanche, il est susceptible de vous facturer ce qu'il fournit pour l'occasion (nourriture, litière ou nettoyage par exemple). 

Le truc en plus

Si votre animal cause des dégâts, votre responsabilité est engagée, comme le précise l'article 1243 du Code civil. Vérifiez donc que votre responsabilité civile comprise dans votre assurance habitation couvre bien les dommages causés par votre compagnon à quatre pattes.  


Retrouvez ici notre dossier consacré aux galères de l'été.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Galères de vacances

Plus d'articles

Sur le même sujet