Galères de vacances - Echange ou revente de billets de train : comment s'y prendre ?

REMBOURSEMENT - Une tuile, un imprévu, un souci... pour vous faire profiter au mieux de vos vacances, LCI a recensé les galères de l'été et leurs solutions. En cas d'empêchement, voici comment revendre vos billets de train.

Les échanges et les remboursements de billets TGV ne sont plus gratuits. C’est 5 euros s’ils sont effectués dans les 30 jours précédant le départ et 15 euros la veille et le jour du départ. Ces taxes (car il s’agit de taxes) sont modérées pour les voyageurs titulaires d’une carte de réduction (cartes week-end, famille nombreuse, Enfant +, Senior + Abo fréquence, Jeunes, etc.). Pour eux, l’échange et le remboursement demeurent gratuits s’ils sont demandés jusqu’à deux jours avant le voyage. 


Mais ils coûtent quand même 5 euros s’ils ont lieu la veille ou le jour du départ. Cet échange peut se faire en ligne ici.

La galère

Vous décidez de ne pas partir ou vous avez un empêchement de dernière minute, vous souhaitez donc revendre ou échanger votre billet de train.

Solution

Les revendre, c’est légal. D’ailleurs de nombreux sites Internet gratuits de revente de billets entre particuliers offrent cette possibilité.


En voici quelques-uns :

Kelbillet.com 

Trocdestrains.com

Passetonbillet.fr

•  ZePass.com

Le truc en plus

Attention tout de même, tous ne sont pas revendables surtout s’ils sont nominatifs comme c’est le cas pour les billets OUIGO et IDTGV. En revanche, il est possible de changer le nom moyennant frais.

En vidéo

VIDEO - Galères de vacances #L'avion

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Galères de vacances

Plus d'articles

Sur le même sujet