Il devient obligatoire : 5 conseils pour bien choisir un casque de vélo pour votre enfant

DirectLCI
CONSEILS D'ACHAT - Le 22 mars, le casque devient obligatoire à vélo pour les moins de douze ans. Prix, taille, homologation... : nous avons recueilli les conseils de deux spécialistes pour vous aider à choisir le bon équipement.

A partir de ce mercredi 22 mars 2017, le port du casque à vélo sera obligatoire pour les enfants de moins de douze ans. La mesure concerne non seulement ceux qui pédalent sur leur propre bicyclette mais aussi les passagers. A défaut, l'adulte qui les accompagne (pas forcément leurs parents) risque une amende de 135 euros, minorée à 90 euros en cas de paiement rapide.  


Il n'empêche qu'aussi bien choisi soit-il, "le casque ne permet pas d'éviter les accidents", rappelle à LCI Olivier Schneider, président de la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB). Selon lui, "cette mesure est insuffisante". Il milite donc pour "développer l'apprentissage du vélo afin de donner les bons réflexes pour se déplacer dans le trafic tout en minimisant les risques". 


Sur 5,5 millions de jeunes de cette tranche d'âge pratiquant régulièrement ou occasionnellement le vélo, 170 ont été blessés, dont 71 hospitalisés, et 1 est décédé, selon les chiffres officiels portant sur l'année 2015. "Les chocs à la tête chez les jeunes enfants peuvent causer des traumatismes plus graves que chez les adultes ou adolescents [...] Le casque diminue le risque de blessure sérieuse à la tête de 70%", rappelle la Sécurité routière.


Mais encore faut-il avoir le bon casque. Voici les règles et les conseils pour bien le choisir :

Les normes : CE et NF EN 1078

L'arrêté du 21 décembre 2016 précise que cet équipement doit "respecter les caractéristiques du casque pour cycliste conforme à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle et être revêtu du marquage CE". "Outre la mention CE sur l'étiquette à l'intérieur du casque et sur l'emballage, vérifiez bien que celui-ci est homologué pour le vélo. Il s'agit de la norme européenne NF EN 1078, réservée aux casques de cyclisme ou de patinage à roulettes", explique à LCI une responsable du réseau de magasins de vélos Cyclable, qui donne également des conseils pour choisir un casque pour enfant sur le site de l'enseigne. 


Astuce : "Certains casques ont la double homologation pour le vélo et pour le ski (NF EN 1077), sans être forcément plus cher", souligne cette responsable.

La sangle sous le menton

La réglementation impose également que le casque soit correctement attaché. Il convient de vérifier que "le système d'accroche sous le menton est à la fois simple à utiliser et ne présente pas de risque de pincement", précise-t-on chez Cyclable.  

La taille : ajustée pour emboîter le crâne

"L'essentiel est de bien ajuster le casque sur la tête de l'enfant. Selon les marques, il existe des tailles bébé, junior et des molettes d'ajustement. Rendez-vous donc en magasin avec lui et n'hésitez pas à vous faire aider par le vendeur", conseille Olivier Schneider de la FUB.

 

Astuce : pour savoir si le casque est positionné correctement, "demandez à l'enfant de faire des mouvements de la tête de gauche à droite et d'avant en arrière sans attacher la sangle : le casque ne doit pas bouger", précise-t-il.  Dans cette optique, 

avoir une idée du tour de tête de l'enfant peut vous faciliter la tâche sur place. "Prenez la mesure juste au dessus des sourcils. Pour les tout-petits, le périmètre crânien est indiqué sur le carnet de santé", nous souffle pour sa part la spécialiste chez Cyclable.

Confort : vérifiez le rembourrage intérieur

Le casque est constitué de trois couches distinctes : la calotte à l'extérieur, le rembourrage protecteur destiné à absorber l'impact et le rembourrage intérieur de confort directement en contact avec la tête. "Veillez  à ce que l'enfant se sente bien dans le casque. S'il n'est pas confortable, il ne le portera pas. Sans oublier qu'un équipement placé trop en arrière ne protège pas bien le front. Alors que le but est que le casque enveloppe parfaitement le crâne", insiste le président de la FUB.

Prix : 35 euros à 50 euros pour un casque de qualité

La fourchette de prix est très large : à partir de 5 euros dans les grandes surfaces de sport à 80 euros dans les magasins spécialisés. "Si le casque premier prix est bien ajusté à la tête de l'enfant et homologué, c'est suffisant", assure le président de la FUB. 


Cependant, en dépensant un peu plus, vous verrez la différence au niveau des finitions. "Comptez entre 35 et 50 euros pour un article de bonne qualité", estime-t-on chez Cyclable, où l'on nous précise que "la durée de vie d'un casque est d'environ cinq ans et qu'il faut éviter de le faire tomber car il n'apporte plus le même degré de protection s'il a subi un choc".  

En vidéo

Le casque devient obligatoire à vélo pour les enfants de moins de 12 ans

Plus d'articles

Sur le même sujet