Impôts sur le revenu : la prime d'activité doit-elle être déclarée ?

DirectLCI
DÉCLARATION - La prime d'activité de la Caf n'est pas soumise à l'impôt sur le revenu. Si vous en bénéficiez, vous n'avez donc pas à craindre une note plus salée quand vous recevrez votre feuille d'imposition.

Plus de 3,7 millions de foyers ont bénéficié de la prime d'activité en 2016 pour un montant moyen de 165 euros par mois. Le montant de cette aide, qui a remplacé le RSA activité et la prime pour l'emploi, dépend de vos ressources et de votre situation familiale. 


Ce coup de pouce financier, destiné aux travailleurs aux revenus modestes, n'est pas soumis à l'impôt, comme le précise la Caf  sur son site. Aucune raison donc d'avoir une mauvaise surprise en découvrant – à l'été 2017 – votre avis d'imposition sur les revenus 2016.

Prestations sociales exonérées d'impôt

Vous n'aurez donc pas davantage d'impôts à payer ni même à supporter un passage à la tranche supérieure d'imposition en raison de cette prime d'activité. En clair, si vous étiez non imposable et que votre situation ne change pas par ailleurs, vous avez toutes les raisons de le rester. De même, si votre taux marginal d'imposition était de 14%, vous ne passerez pas à 30% en raison de cette aide, etc.

En vidéo

Impôts : le calendrier 2017

A noter également : les prestations sociales et familiales sont exonérées d'impôts. Il s'agit par exemple du revenu de solidarité active (RSA), de l'allocation aux adultes handicapés (AAH), l'aide personnalisée au logement (APL), l'Allocation parentale d'éducation, le complément familial, l'allocation de soutien familial, etc.

Plus d'articles

Sur le même sujet