My Water Can, projet lauréat du Prix Jeunes pour l’environnement EpE-LCI 2017

My Water Can, projet lauréat du Prix Jeunes pour l’environnement EpE-LCI 2017

Le jury du Prix Jeunes pour l’Environnement EpE-LCI a rendu son verdict et désigné le projet qui répondait au mieux à la problématique de l’année "Consommation : quel message vous ferait basculer ?".

L'association française des Entreprises pour l'Environnement (EpE), en partenariat avec LCI, décernait lundi soir au Conseil Economique Social et Environnemental à Paris, ses prix dans le cadre de la 12ème édition du Prix Jeunes pour l’environnement. Cette année, les jeunes de moins de 30 ans étaient invités à réfléchir à la question suivante : "Consommation : quel message vous ferait basculer ?". Application mobile, campagne virale, art ou astuce, culture, produit ou service concret, ou autre, du bâtiment à la mobilité ou au produit de grande consommation, qu’est-ce qui permettra demain de faire la différence en réduisant massivement l’impact de nos achats sur l’environnement ?


Parmi tous les projets reçus, 47 ont été retenus et soumis à un jury composé de 25 personnes issues du monde de l’enseignement, de l’entreprise ou encore du journalisme. Chaque dossier a été évalué sur quatre critères : originalité, pertinence et cohérence de la réflexion et des propositions d’actions, faisabilité technique, politique et financière, et enfin qualités rédactionnelles et de présentation. Objectif : dégager quatre finalistes à départager lors d’un grand oral. 


Après délibération, le jury, présidé par la journaliste de LCI Sylvia Amicone, a décidé d’attribuer le premier prix au projet porté par Coline Nelson, My Water Can. Il prévoit le développement d’une application mobile qui apparaît comme un jeu dont le but est de récolter de l’eau pour arroser et faire grandir ses plantes. L’utilisateur gagne de l’eau chaque fois qu’il change ses habitudes de vie et de consommation pour des gestes responsables. Il prend conscience de son impact sur l’environnement par la croissance de sa plante. La jeune lauréate repart avec la somme de 5000 euros offerte par le groupe de luxe Kering. 


Quatre autres prix ont été décernés : 2e prix, d’une dotation de 3000 euros et sponsorisé par Club Med, remis à Valentine Roques, Joséphine Leenhardt, Alice Tenbrundel, Alice Perseval pour le projet RS'œufs, 3e prix, sponsorisé par GreenFLex et doté de 2000 euros, à Coralie Saenz pour le projet Ma vie en vert, 4e prix, porté par Actu-environnement et doté de 1000 euros, à Benjamin Le Tarnec et Alexander Murphy pour le projet L'Arbre à pates et enfin le prix du public à Pauline Lerch, Méril Goujon, Nina Milesi et Pierre André pour le projet Medi’co.

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques