Nouveau code de la route : le point sur ce qui change lundi

Nouveau code de la route : le point sur ce qui change lundi

VRAI / FAUX - Le passage de l'examen du code va devenir payant à partir de ce lundi 13 juin. L'occasion de revenir sur les changements (récents ou à venir) qui entourent le permis de conduire.

L'examen du code de la route fait peau neuve. Désormais, les candidats ont affaire à une nouvelle version. Les nouvelles questions mettront l'accent sur la meilleure façon de conduire pour diminuer la consommation et favoriser la sécurité.

Alors que le permis coûte déjà en moyenne 1600 euros, cette nouvelle épreuve du code va, par ailleurs, devenir payante. Metronews fait le point sur ce qui change pour les candidats au permis de conduire.

L'inscription à l'examen de code est gratuite
VRAI ET FAUX Les auto-écoles n'ont plus le droit de vous réclamer des frais de "présentation à l'examen" (code ou conduite) depuis décembre 2015 . Mais elles peuvent vous facturer des frais d'accompagnement si elles vous conduisent sur place le jour J, ce qui n'est pas nécessaire dans le cas du code.

Pourtant, les élèves doivent pourtant payer à compter du 13 juin des frais de passage de code de 30 euros. En effet, pour réduire l'attente, la Loi Macron pour l'activité, la croissance et l'égalité des chances économiques autorise le recours à des personnes agréées pour faire passer cette épreuve. Le candidat participe ainsi aux coûts supportés par les organisateurs. 

A LIRE AUSSI >> Passez le nouveau code avec les vraies images


 Les facteurs peuvent faire passer l'épreuve pratique
VRAI Les postiers, les policiers à la retraite ou tout autre agent public (ou contractuel) de l'Etat peuvent faire passer l'épreuve de conduite depuis le 1er novembre 2015 dans les départements où le délai d'attente est de plus de 45 jours. Ceux-ci doivent obtenir une habilitation qui leur est délivrée au terme d'une formation de trois mois à l'Institut national de sécurité routière et de recherches.

Ces inspecteurs peuvent aussi faire passer l'épreuve du code de la route. Cette  mesure  s'inscrit dans la loi Macron. Objectif : réduire les délais d'attente qui incitent à reprendre des heures de conduite pour garder la main et donc à débourser davantage.

EN SAVOIR + >>  Des postiers inspecteurs du permis de conduire : les facteurs bons à tout faire ?

 Le transfert de dossier est gratuit
VRAI Les auto-écoles ne peuvent plus vous réclamer de frais de dossier si vous changer d'établissement depuis le 1er juillet 2015. Auparavant les élèves devaient souvent payer entre 50 et 300 euros pour le transfert. Cette interdiction est mentionnée dans un  décret  qui précise que ceux qui ne se plieraient pas à cette règle encourent une amende de 1500 euros (3000 euros en cas de récidive).

Notez que tout frais ou toute majoration de prix pour un candidat inscrit ailleurs auparavant est considéré comme des frais de transfert de dossier.

EN SAVOIR + >>  Changer d'auto-école : le transfert de dossier gratuit

 Les candidats peuvent consulter leurs résultats en ligne
VRAI Reçu ou recalé ? Les candidats peuvent depuis janvier 2015 avoir la réponse 48 heures après le passage de l'épreuve de conduite en se connectant  ici sur le site de la Sécurité routière . Il suffit de se connecter à l'espace personnel en indiquant le numéro de dossier transmis au moment de l'inscription à l'examen, la date de naissance et la catégorie de permis (B pour la voiture).

Ceux qui ont réussi l'examen peuvent même télécharger leur permis probatoire et suivre la fabrication de leur permis en ligne.

 La conduite accompagnée à partir de 16 ans
FAUX Dès 15 ans désormais (contre 16 ans auparavant) les jeunes peuvent apprendre à conduire avec leurs parents ou un autre adulte – patient et dévoué – ayant son permis depuis cinq ans. Cet apprentissage anticipé de la conduite n'est possible qu'après avoir pris au moins 20 heures de leçons avec un moniteur. 

De quoi économise sur les heures de conduite et sur la prime d'assurance (surprime réduite à 50% la première année et 25% la deuxième année) tout en multipliant les chances de décrocher le permis du premier coup (74% au lieu de 55% en filière classique).

EN SAVOIR + >>  La conduite accompagnée autorisée dès 15 ans

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques