Prime d'activité : autoentrepreneurs, y avez-vous droit ?

Prime d'activité : autoentrepreneurs, y avez-vous droit ?

COUP DE POUCE - Les autoentrepreneurs (aussi) peuvent prétendre à la prime d'activité de la Caf. Conditions de ressources, demande, actualisation... Comment bénéficier de l'allocation ? Metronews vous explique tout.

La prime d'activité est loin d'être réservée aux seuls salariés. Si vous êtes autoentrepreneur, vous pouvez bel et bien prétendre à cette nouvelle aide dès l'instant où vos revenus sont modestes. Le dispositif, qui remplace désormais le RSA activité et la prime pour l'emploi, compte 5,6 millions de bénéficiaires potentiels dont les travailleurs indépendants, les agriculteurs, les commerçants, les apprentis. Voici comment faire les démarches si vous tirez vos revenus d'une autoentreprise.

Quels sont les critères ?
Vous pouvez être éligible à la Prime d'activité si votre dernier chiffre d'affaires annuel est inférieur aux montants signalés sur le site de la Caf :
82.200 euros pour les commerçants,
⇒ 32.900 pour les professions libérales,
 32.900 euros pour les artisans.

EN SAVOIR + >>  Prime d'activité : qui a droit à combien ?

Ces plafonds coïncident avec ceux des chiffres d'affaires à ne pas dépasser pour rester dans de régime. La prime dépend aussi des ressources de l'ensemble de votre foyer ainsi que de la composition de celui-ci. Dans les grande lignes, les revenus mensuels nets doivent être inférieurs à 1500 euros si vous êtes célibataire sans enfant, 2200 euros pour un couple sans enfant dont un seul a un emploi, 2200 euros pour un parent isolé avec un enfant ou encore 2900 euros pour un couple avec deux enfants dont les deux ont un emploi.

► Comment la demander ?
Si vous étiez déjà au RSA activité, vous avez basculé automatiquement dans le nouveau dispositif en 2016. Sinon, faites le test sur le simulateur officiel disponible sur le site de la Caf . Vous pourrez ainsi obtenir une estimation du montant de votre aide. Et déposer dans la foulée une demande en ligne en quelques clics sans avoir à joindre de pièces justificatives. Vous devrez ensuite actualiser votre situation tous les trois mois en vous rendant dans l'espace "Mon compte", rubrique "Déclarer mes ressources trimestrielles".

EN SAVOIR + >> Pourquoi mon aide est-elle plus faible qu'imaginée ?

Notez bien qu'il faut ajouter à vos revenus professionnels (chiffre d'affaires sur 3 mois) :
 vos revenus de remplacement : indemnités chômage, indemnités maladie, pension de retraite...
 vos prestations sociales et familiales : allocations familiales, complément familial, aide au logement...
 vos autres revenus imposables : revenus de capitaux, revenu du patrimoine...

► Quand est-elle versée ?
Le versement a lieu le 5 de chaque mois. Il arrive, avec certains établissements bancaires qu'il apparaisse avec 3 ou 4 jours de décalage sur votre compte. Le montant est réévalué tous les trois mois en fonction de l'évolution éventuelle des ressources du foyer.

Toute demande de prime déposée avant le 31 mars 2016 permet d'ouvrir un droit rétroactif au 1er janvier. Vous recevrez donc un arriéré de prime lors du premier versement. Ce rattrapage ne sera en revanche plus possible pour les demandes déposées à partir du mois d'avril : l'ouverture du droit se fera alors le mois de la demande.

EN SAVOIR + 
>> 
Prime d'activité : que faire si j'ai oublié de la demander ?
>>  Comment demander la Prime d'activité en retard ? >> Notre dossier sur la Prime d'activité

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques