VIDÉO - Noix, moutarde, œuf... Attention à ces allergènes parfois mal (ou pas) indiqués sur l'étiquette

DirectLCI
ALLERGIES - Un cinquième des rappels de produits alimentaires sont dus à un étiquetage insuffisant des allergènes. Le risque ? Gonflement des lèvres, éruptions cutanées ou chute de tension. Explications.

De la moutarde dans de la soupe en brique, des traces d'œuf dans de la mousse de canard ou encore des noisettes ou des amandes dans du chocolat... Ces aliments ont récemment fait l'objet d'un rappel car ils contenaient des allergènes sans que ceux-ci soient mentionnés sur l'étiquette. Certes le risque ne concerne que les personnes allergiques ou intolérantes mais pour elles les conséquences sont fâcheuses : gonflement des lèvres, éruptions cutanées ou chute de tension.   

Sur les 200 rappels de produits alimentaires relevés en deux ans par le magazine 60 millions de consommateurs, 20% étaient dus à un étiquetage insuffisant, voire absent, des allergènes. Les industriels sont pourtant obligés de faire figurer sur l'emballage les principales familles d'ingrédients mises en cause. 


Les voici :

- Céréales contenant du gluten, notamment blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut ou leurs souches hybridées, sauf pour les boissons à base de céréales

- Crustacés et produits à base de crustacés

- Mollusques et produits à base de mollusques

- Œufs et produits à base d’œufs

- Poissons et produits à base de poissons, à l’exception de certaines gélatines

- Arachides et produits à base d’arachides

- Soja et produits à base de soja, à l’exception notamment de l’huile et de la graisse de soja entièrement raffinées

- Lait et produits à base de lait (y compris le lactose), à l’exception notamment du lactosérum utilisé pour la fabrication de certains produits

- Fruits à coques, tels que les amandes, noisettes, noix, noix de cajou, noix de pécan, noix du Brésil, pistaches, noix de Macadamia, et produits à base de ces fruits, à l’exception de ceux utilisés pour la fabrication de distillats alcooliques

- Céleri et produits à base de céleri

- Moutarde et produits à base de moutarde

- Graines de sésame et produits à base de graines de sésame

- Anhydride sulfureux et sulfites en concentration de plus de 10 mg/kg. Il peut par exemple y en avoir dans le vin ou les fruits secs

- Lupin et produits à base de lupin. La graine de cette plante, broyée en farine, est parfois intégrée à la nourriture pour son apport en protéines

Plus d'articles

Sur le même sujet