Soldes d'été sur Internet : achat sécurisé, délai de rétractation, garantie... voici les 4 pièges à éviter

RÉGLEMENTATION - Le coup d'envoi des soldes d'été aura lieu le mercredi 28 juin. Achat en ligne sécurisé, délai de rétractation, vice caché... voici ce qu'il faut savoir pour tirer le meilleur parti de ces six semaines de rabais sur Internet.

En janvier dernier, c'est sur Internet que plus de la moitié (54%) des Français comptaient profiter des soldes d'hiver, selon un sondage Clear Channel et Iligo pour LSA. Nul doute que pour les soldes d'été, qui débuteront le mercredi 28 juin, ils feront encore leur amplettes à prix cassés sur la toile. 


L'occasion en effet de trouver des prix d'autant plus intéressants que les commerçants ont le droit de vendre à perte pendant ces six semaines de rabais. Voici quelques conseils pour en profiter au mieux.

1. Je me suis trompé(e), puis-je renvoyer l'article ?

Oui, vous avez 14 jours (à partir de la réception) pour retourner le produit et demander son remboursement ou son échange. Problème de taille, de couleur ou autre, vous n'avez ni à vous justifier ni à payer de pénalités. Il s'agit du délai de rétractation qui s'applique pour toute vente à distance. Pas question donc pour un achat en ligne d'appliquer la règle du "ni repris ni échangé" que l'on voit souvent en boutique physique pour les articles soldés.


Une exception cependant : vous ne pouvez pas retourner certains articles tels que les CD, DVD ou logiciels informatiques si vous les avez ouverts. 

En vidéo

VIDÉO - Les soldes: le vrai du faux

2. L'article présente un vice caché, est-il garanti ?

Oui et dans les mêmes conditions qu'un article non soldé. Comme pour un achat effectué en boutique physique, il est en effet couvert pendant deux ans par la garantie légale de conformité, qu'il s'agisse d'un défaut de fabrication ou d'une panne survenue alors que l'appareil a été utilisé normalement. C'est-à-dire que le vendeur est tenu de remplacer le produit ou de le rembourser. C'est, par exemple, le cas d'un compteur kilométrique de vélo dont l'affichage devient aléatoire après avoir roulé sous la pluie.

3. Je ne connais pas ce site, est-il fiable ?

Vos recherches ne vous mèneront pas forcément sur les sites de la Fnac, Darty ou Amazon. Si vous ne connaissez pas le site, vérifiez que l'url commence par "https", les initiales de "hypetext transfer protocol secure". Cela signifie que la connexion se fait via un serveur sécurisé. En outre, le cadenas qui apparaît juste devant indique que le paiement est sécurisé. Enfin, si on vous demande votre code secret de carte bancaire, fuyez. Celui-ci ne doit être divulgué en aucun cas.

4. Gare aux réductions en trompe l'oeil

C'est loin d'être toujours le cas mais pour que tout soit bien clair, les marchands doivent mentionner sur leur site (comme en boutique physique) l'ancien prix barré, le nouveau prix et le taux de réduction. Problème, le prix de référence choisi n'est pas forcément représentatif des prix réellement pratiqués. Les textes ne donnent en effet pas de définition précise. Ainsi, l'arrêté ministériel du 11 mars 2015 se contente d'indiquer que celui-ci est "déterminé par l'annonceur". En clair, il suffit de l'avoir affiché une fois sur le site pour s'en servir comme base.  


Résultat, comme le dénonçait l'UFC-Que Choisir en 2014, en réalité les rabais sont souvent des "promesses en trompe l'oeil par rapport aux baisses réellement consenties par les sites". Par exemple des réfrigérateurs annoncés à -25% bénéficiaient en fait d'un rabais de -1%, en prenant comme prix de référence le prix moyen sur les quatre derniers mois. Pour ne pas tomber dans le piège à pieds joints, vérifiez au moins les tarifs pratiqués par la concurrence car les rabais les plus bas ne garantissent pas forcément les prix les plus bas.  

Ces soldes d'été se termineront le mardi 8 août.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Soldes d'été 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet