Taxe d'habitation 2015 : 3 bonnes raisons de contester votre avis d'imposition

Taxe d'habitation 2015 : 3 bonnes raisons de contester votre avis d'imposition

DirectLCI
IMPÔTS LOCAUX - Les taxes d'habitation sont théoriquement toutes arrivées dans les boîtes aux lettres. Vous avez un doute sur le montant que l'on vous demande ? Vous avez peut-être raison. Voici trois motifs de réclamation.

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous avez reçu votre taxe d'habitation et il faut la payer avant le 16 novembre. Mais vous vous demandez si le fisc ne s'est pas trompé. Le montant a augmenté par rapport à l'année dernière ? Vous la recevez pour la première fois ?

Voici quelques clés pour savoir si vous pouvez faire une réclamation. 

Votre situation familiale a changé
Lorsque vous avez des personnes à charge, l'administration fiscale applique un abattement sur la valeur locative cadastrale brute. On vous retranche10% pour les deux premières personnes à charge et 15% pour les suivantes. Les collectivités locales peuvent majorer cet abattement de 5 ou 10 points. Les enfants à charge sont ceux déjà mentionnés dans votre déclaration de revenus remplie au printemps dernier.

EN SAVOIR + >> La marche à suivre pour contester votre taxe d'habitation

Si la famille s'est agrandie en 2013 (naissance ou adoption), il arrive que l'avis d'imposition ne l'ait pas encore pris en compte. Vous pouvez alors effectuer une réclamation à votre centre des impôts en leur apportant vos déclaration de revenus et avis d'imposition sur le revenu. Le contrôleur modifiera immédiatement le montant de votre taxe. Si vous avez déjà payé, le fisc vous remboursera le trop perçu.

Votre logement est vide
La taxe d'habitation concerne les locaux habitables, selon l'article 1408-I du Code général des impôts. Elle n'est donc pas due si votre logement n'est ni meublé ni occupé. Cette situation doit être effective au 1er janvier. Autrement dit si vous avez vidé et quitté votre maison le 2 janvier, vous ne pourrez pas échapper à la taxe. Pour prouver au fisc que le logement n'est pas occupé, vous pouvez lui fournir des factures d'eau ou d'électricité montrant que votre consommation est bien à zéro.

Vous avez des revenus modestes et vous venez d'avoir 60 ans

Etre non imposable sur le revenu ne conduit pas automatiquement à une exonération de la taxe d'habitation. En revanche, si vous aviez 60 ans au 1er janvier 2014, que vous n'étiez pas passible de l'ISF en 2013 et que vos revenus de 2013 étaient inférieurs à 10.633 euros (pour une part) alors vous pouvez prétendre à une exonération totale de la taxe d'habitation. Si l'administration fiscale n'a pas tenu compte de votre âge, manifestez-vous.

EN SAVOIR +
>>  Taxe d'habitation : que faire si je ne l'ai pas reçue ?  
>> Retrouvez notre dossier taxe d'habitation

Plus d'articles

Sur le même sujet