Taxes : le diesel bientôt aussi cher que l'essence ?

Taxes : le diesel bientôt aussi cher que l'essence ?

POLLUTION - Le gouvernement réfléchit à augmenter la fiscalité du diesel et à baisser celle sur l'essence. Autrefois loué pour ses faibles émissions de CO2, le diesel est devenu la bête noire du gouvernement. En cause : les particules fines et les oxydes d'azote.

Baisser les taxes sur l'essence et augmenter celles sur le diesel pour que les deux carburants soient soumis à la même fiscalité : c'est une option qui semble séduire Ségolène Royal. La ministre de l'Ecologie a assuré ce mercredi 7 octobre que le gouvernement envisageait un tel "rapprochement".

La veille, le député socialiste Olivier Faure a déposé un amendement proposant d'augmenter de 2 centimes la taxe sur le diesel et de baisser de 1 centime celle sur le super 95 avec du bioéthanol, selon une information révélée par nos confrères des Echos

EN SAVOIR + 
>> 
Valls ouvre la voie à un rapprochement de la fiscalité >>  Diesel et essence : d'où vient la différence de fiscalité

L'écart de taxation est actuellement d'environ 15 centimes en faveur du diesel. Avant d'être considéré comme un danger public, ce carburant a été mis en avant pendant des années par les pouvoirs publics, à coup de fiscalité avantageuse et de bonus-malus "écologique". Au point que 19 millions d'automobiles (61% du parc de véhicules légers) roulent au diesel en 2015, contre seulement un quart en 1995.

Des coups de pouce qui semblent aberrants aujourd'hui. Si les moteurs diesel sont loués pour leurs émissions de CO2 plus faibles que cette des moteurs essence, sur le plan des particules fines et des oxydes d'azote c'est tout le contraire.

CO2 : le diesel plus propre que l'essence
Sur le plan des émissions de dioxyde de carbone, les moteurs diesel sont plus sobres que ceux à essence car leur rendement est meilleur. Une voiture diesel neuve émet 114g de CO2/km, contre 119 g pour l'essence, selon l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie ( Ademe ). 

► Particules fines : les vieux diesel montrés du doigt
Les deux tiers des particules fines issues du trafic routier sont émises par des moteurs diesel, selon Airparif . "Les moteurs à essence produisent [...] nettement moins de particules que les diesel non équipés en filtre à particules", assure l'Ademe. Avant 2009, les constructeurs n'étaient pas obligés d'équiper les moteurs diesel de filtres à particules.

Ce sont donc surtout les anciennes voitures, rejetant des nuages noirs de fumée, qui sont montrées du doigt. L'enjeu est d'autant plus fort que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé en 2013 la pollution de l’air extérieur et les particules qu’elle contient comme agents cancérogènes "certains" pour l’homme.

► Oxydes d'azote : le diesel pire que l'essence
Le véhicules diesel émettent cinq fois plus d'oxydes d'azote (Nax) que les véhicules essence, selon un expert de l' agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé ANSM, cité par Le Monde .

C'est ce gaz qui donne une couleur brune à l'air au dessus des villes lors des pics de pollution. Il est dangereux pour les asthmatiques et peut provoquer des problèmes cardio-vasculaires.

À LIRE AUSSI 
>>  Volkswagen : le rappel des véhicules truqués devrait commencer en janvier
>>  "Dieselgate" : des ingénieurs de Volkswagen passent aux aveux
>>  Volkswagen : portrait d'un leader mondial en pleine crise

Plus d'articles

Sur le même sujet