Comment remplacer le déodorant par de l'eau florale ou du bicarbonate

Comment remplacer le déodorant par de l'eau florale ou du bicarbonate

TUTO BEAUTÉ - Certains déodorants du commerce contiennent des substances indésirables. Par mesure de précaution, vous pouvez en fabriquer vous-même avec des produits inoffensifs. Voici les recettes de l'expert en cosmétique naturelle Julien Kaibeck.

Il est difficile de se passer d'un déodorant. Et pourtant les formules de ceux vendus dans le commerce n'inspirent pas toujours confiance. Ces produits sont en effet susceptibles de contenir des sels d'aluminium (soupçonnés de provoquer des tumeurs), des parfums contenant des phtalates (soupçonnés d'être des perturbateurs endocriniens) et de l'alcool (potentiellement irritante).


Si, par mesure de précaution, vous préférez fabriquer vous-même votre déodorant sans pour autant savoir comment vous y prendre vraiment, suivez le guide. L'aromatologue Julien Kaibeck, auteur du blog Lessentieldejulien et fondateur du mouvement Slow cosmétique, qui incite à consommer moins de produits et à opter pour des ingrédients non toxiques pour le corps comme l'environnement, livre à LCI quelques recettes maison pour se prémunir des odeurs de transpiration. 

VIDEO - Voici des alternatives aux déodorants du commerce

Transpiration faible ou moyenne : hydrolat d'hamamélis

Si vous transpirez peu ou normalement, utilisez de l'hydrolat d’hamamélis (ou eau florale). Celle-ci, très astringente, resserre les pores et régule ainsi la sudation sans agresser la peau. Il suffit de la vaporiser avec un spray sous les aisselles. Elle dégage une légère odeur de plante et de miel.


Cette méthode fonctionne aussi avec l'hydrolat de menthe poivrée, qui apporte une sensation de fraîcheur généralement davantage appréciée par les hommes.


 A savoir : l'hydrolat et l'eau florale sont la même chose. Ces termes désignent l'eau récoltée après la distillation des plantes aromatiques pour produire des huiles essentielles. Cette eau récupérée contient une part d'huile essentielle inférieure à 0,001%. A ces concentrations infimes, il n'y a pas de contre-indication. 

Forte transpiration : bicarbonate de sodium

Si vous transpirez beaucoup, frottez avec les doigts une pincée de bicarbonate de sodium sous vos aisselles. Inutile de mouiller cette zone car elle est naturellement humide après la douche. Cette poudre minérale régule le pH en réduisant l'acidité qui favorise les exhalaisons.  


Surtout n'oubliez pas d'épousseter ensuite les aisselles avec un gant de toilette sec ou une houppette afin d'enlever les grains qui pourraient être irritants. Niveau odeur, vous devriez être  tranquille pendant  toute la journée comme vous le seriez avec un anti-transpirant, mais sans avoir bouché les pores ni avoir perturbé la santé endocrinienne.


A savoir : le bicarbonate de sodium (très souvent appelé bicarbonate de soude) se trouve facilement au rayon pâtisserie des grandes surfaces.

En vidéo

Faut-il se laver avec ou sans savon ?

En vidéo

Les cosmétiques bio peuvent aussi avoir des composés toxiques

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques