VIDÉO - Verre, métal, plastique : ces indésirables qui finissent parfois dans l'assiette

INTRUS - Certains produits alimentaires font l'objet de rappels en raison de la possible présence de corps étrangers dans la préparation. En cause : des incidents survenus dans la chaîne de production.

Des morceaux de plastique dans du fromage râpé, des éclats de verre dans des bocaux de haricots verts, du fil de fer dans les merguez... ces éléments indésirables se cachent parfois dans les produits alimentaires. Ils peuvent être débusqués lors d'un contrôle sanitaire ou lorsqu'un client en trouve dans son assiette.  


Les produits incriminés sont alors rappelés par les fabricants. Ce qui donne lieu à des affichettes en magasin, voire à des signalements sur les sites des enseignes qui les proposent. La revue 60 millions de consommateurs a recensé 204 rappels de produits alimentaires en deux ans. Parmi eux, 20% étaient dus à la présence de corps étrangers.

Rappel de millions de barres chocolatées

En cause : des incidents survenus dans la chaîne de production. Il peut notamment s'agir d'une pièce usée qui finit par casser, d'un bocal en verre qui se brise ou d'un élément qui tombe dans une cuve. Outre la mauvaise surprise de tomber dessus, ces éléments risquent de provoquer des blessures.


Les premiers prix comme les grandes marques sont susceptibles d'être touchés par ces incidents. Les barres chocolatées et des confiseries du géant américain Mars avaient ainsi donné lieu au rappel de plusieurs millions de produits dans 55 pays en février 2016. 


La découverte d'un "petit bout de plastique rouge" par un consommateur allemand avait déclenché  "par précaution" la gigantesque opération. D'où l'intrus provenait-il ? Il se serait détaché de filtres protecteurs se trouvant dans l'usine de production des Pays-Bas.

En vidéo

Rappel massif de Mars et Snickers : danger sanitaire ou principe de précaution ?

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques