Voiture électrique : la prime de 10.000 euros insuffisante à convaincre les automobilistes ?

Voiture électrique : la prime de 10.000 euros insuffisante à convaincre les automobilistes ?

ÉCOLOGIE - Depuis le 1er janvier, vous pouvez bénéficier d’une prime de 10.000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique contre votre vieux diesel. Sur le papier, l’offre paraît alléchante. Mais, qu’en est-il concrètement ?

Cumuler son bonus à une prime de 10.000 euros pour s’offrir un véhicule électrique ou hybride paraît être la bonne affaire. Pour adopter ce mode de transport qui n’émet que 20g de CO2/km, vous avez jusqu’au 31 décembre 2016. En plus, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt de 30% lié à la transition énergétique, si vous installez des bornes de recharge à votre domicile.

Mais, à y voir de plus près, cette mesure ne serait pas si efficace. Elle ne répondrait pas même pas à la problématique liée à la pollution. “C’est de la communication. On ne diminuera pas la pollution dans l’air avec une telle mesure”, indique à metronews, Daniel Quéro, président de l’association 40 Millions d’automobilistes . “Nous n’avons rien contre les voitures électriques mais elles ne restent accessibles qu’à une frange aisée de la population”, continue-t-il.

Encore trop peu accessible

Une voiture électrique coûte cher. À l’image du véhicule électrique phare de Renault, Zoé, pour qui, il faut débourser 20.000 euros, pour rouler proprement. Or, “un ménage au revenu moyen ne peut pas acheter ce type de véhicule”, dit-il. Son usage est d’ailleurs restreint à la ville et peu adapté aux déplacements en famille. “Pour partir en vacances sur la Côte d’Azur, il faut prendre deux semaines. Une semaine pour partir et une semaine pour revenir”, s’amuse le président de l’association.

Pour qu’une voiture électrique garde une autonomie optimale, il faut la laisser se recharger toute une nuit. Il est tout de même possible de la recharger rapidement mais les arrêts seront plus nombreux. “Si vous faites un trajet Paris-Lyon en voiture électrique, vous devrez vous arrêter à une borne tous les 100 kilomètres, pour la recharger pendant 45 minutes”, illustre Daniel Quéro. La voiture électrique présente de nombreux avantages, notamment pour une mobilité propre. Mais son prix et son usage limité à la ville présentent un frein certains aux nombreuses incitations du gouvernement dans le cadre de la transition énergétique.

EN SAVOIR + >> Voiture électrique : bonus, batterie, coût... 5 choses à savoir avant de franchir le cap

 


 

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques