Votre pharmacien vous fiche peut-être à votre insu

Votre pharmacien vous fiche peut-être à votre insu

DirectLCI
MÉDICAMENTS - Votre dossier pharmaceutique – auquel les pharmaciens ont accès depuis leur ordinateur – contient la liste des médicaments qui vous ont été récemment délivrés dans n'importe quelle officine. Il ne peut être créé qu'avec votre accord. Et pourtant...

Vous être peut-être fiché par votre pharmacien sans le savoir. Les médicaments que vous achetez avec ou sans ordonnance sont en effet recensés pendant au moins quatre mois dans votre dossier pharmaceutique, un dossier informatique que les pharmaciens peuvent consulter dans la totalité des officines.

Normalement, ce dossier pharmaceutique ne peut être créé qu'avec votre consentement. C'est en tout cas ce que prévoit l' Ordre national des pharmaciens. Cette obligation est même clairement mise en exergue dans la brochure d'information à destination des professionnels (capture ci-dessous).

 

Problème : il arrive souvent que ce dossier voie le jour sans votre autorisation. C'est ce qui est arrivé à une patiente, qui témoigne dans SOS conso , le blog conso du Monde. Celle-ci a découvert par hasard qu'on lui en avait créé un alors qu'elle l'avait refusé quatre fois. Ce qui est d'autant plus irrégulier qu'après trois refus, les pharmaciens sont censés ne plus le proposer.  

A l'instar de cette patiente, près de la moitié de ceux qui possèdent un dossier pharmaceutique n'auraient pas donné leur accord, selon une enquête  menée en février 2012 à l'initiative du Collectif interassociatif sur la santé ( CISS ). Pour savoir si vous avez un dossier (théoriquement, on doit vous avoir remis une attestation à sa création), rendez-vous simplement dans une pharmacie avec votre carte Vitale et demandez au pharmacien.

Si vous le souhaitez, vous pouvez demander la clôture de votre dossier à tout moment par n'importe quel pharmacien. Celui-ci vous remettra alors une attestation. Afin d'éclairer votre choix, retrouvez ci-dessous les avantages et les inconvénients de ce dossier pharmaceutique, institué par la loi en 2007.

► Ce qu'il y a dedans : la liste de vos traitements en cours
Ce dossier informatique recense les médicaments qui vous ont été délivrés au cours des quatre derniers mois ainsi que les traitements et prises en cours. Les médicaments y figurant peuvent avoir été prescrits par un médecin ou avoir été achetés librement.

► L'avantage : éviter les surdosages ou interactions
En accédant à vos derniers achats de médicaments, le pharmacien peut contrôler d'éventuels risques de contre-indication et vous conseiller. Il peut ainsi substituer le médicament demandé par un autre produit pour éviter d'éventuelles interactions dangereuses, voire refuser de vous le dispenser. 

Exemple ⇒ Vous suivez un traitement anti-douleur, à base de paracétamol, prescrit par votre dentiste. Comme vous êtes aussi enrhumé, vous voulez acheter en libre accès un autre médicament à base de paracétamol pour traiter vos symptômes. En consultant votre dossier, votre pharmacien s'en aperçoit. Pour éviter tout surdosage, il vous conseille alors un autre traitement contre le rhume.

► L'inconvénient : moins de discrétion
Votre dossier est accessible par n'importe quel pharmacien dès l'instant où vous lui présentez votre carte vitale. Par exemple, si vous n'avez pas envie de faire part d'une addiction, d'une dysfonction érectile, ou de la prise d'une contraception d'urgence à votre pharmacien de quartier, avec cet accès informatique, ce droit à la discrétion n'est plus assuré.
 
A noter ⇒  Vous pouvez refuser que certains médicaments figurent dans votre dossier pharmaceutique. Le pharmacien qui vous les vend devra alors vous remettre une attestation de refus.
 
À LIRE AUSSI >> Les médicaments contre la toux ne servent à rien

Plus d'articles

Sur le même sujet