Vous voulez acheter une voiture électrique ? Voici combien cela va vous coûter

DirectLCI
DEMAIN - La fin des voitures à essence : en 2030 à Paris ? Dix ans plus tard à l'échelle du pays ? Si ce n'est pas déjà fait, il va falloir penser à investir dans un véhicule électrique. Pas sûr que vous y perdiez au change.

Entre la volonté de la maire de Paris de pousser hors de ses murs les voitures à moteur thermique en 2030 et le souhait du ministre de la Transition énergétique d'en finir avec leur commercialisation en 2040, la question de l'achat d'une voiture électrique se pose chaque jour un peu plus. Mais, combien cela coûte-t-il ?

Le ticket d'entrée pour s'offrir le modèle le plus vendu au monde, la Nissan Leaf, est à 20.000 euros (bonus écologique de 6000 euros inclus). La Renault Zoe, qui peut se targuer d'être le leader en Europe, coûte au minimum 17.700 euros (bonus déduit). Ces prix s'entendent sans la batterie, qui peut être selon les formules achetée ou louée. Si vous vous débarrassez d'une vieille diesel (immatriculée avant 2006) pour acheter une électrique flambant neuve, vous  bénéficiez selon les règles en vigueur en 2017 d'un super-bonus qui fait encore baisser la facture de 4000 euros.    


A l'usage, tout dépend bien sûr de votre modèle mais, mis à part pour les prestigieux modèles de Tesla, "la majorité des véhicules ont une puissance de 30 kw/h embarqués", précise à LCI une porte-parole de l'association pour l'avenir du véhicule électro-mobile (Avem). Ce qui veut dire, qu'il faut compter 4,50 euros d'électricité pour recharger à plein votre batterie. Et encore moins si vous branchez votre voiture en heures creuses. Pour une autonomie équivalente, avec un véhicule essence (qui consommerait 5l/100km), vous payez aujourd'hui trois fois plus cher. D'autant qu'à l'extérieur, la plupart des bornes électriques sont accessibles gratuitement (Ikea, Lidl, Auchan...) mais "attendez-vous à ce qu'elles ne le restent pas", prévient cependant l'association.

Performance des batteries garantie huit ans

La performance des batteries s'étant améliorée ces derniers temps, une charge complète permet de parcourir 200 à 250 km, pour les trajets quotidiens. Les 400 km d'autonomie annoncés, sur le papier, pour la Zoe sont, dans la pratique, difficilement atteignables en conditions réelles de circulation.


A environ 5000 euros à 6000 euros la batterie, vous craignez que sa durée de vie ne soit courte ? Sachez que les constructeurs proposent des garanties sur leur capacité pendant huit ans. Sans oublier que certains imposent (Renault) ou proposent (Nissan, Citroën, Peugeot, notamment) des contrats de location de batterie. Comptez alors de l'ordre de 40 à 80 euros par mois, selon le nombre de kilomètres parcourus à l'année.

Plus vous roulez, plus l'électrique est rentable

Reste à savoir si vous êtes électro-compatible, c'est-à-dire si, dans votre cas, l'électrique est plus économique que le thermique. "Plus vous roulez, plus c'est rentable, car vous amortissez le coût d'achat", résume-t-on à l'Avem. En règle générale, votre achat sera rentabilisé si vous parcourez entre 12.000 et 30.000 km par an et de l'ordre de 50 km à 80 km par jour, selon les calculs de l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). 


A noter, certains petits avantages pourraient faire pencher la balance en faveur de l'électrique : carte grise gratuite ou à tarif réduit dans certaines régions, stationnement résidentiel gratuit dans certaines villes, à l'instar de la capitale. 

Plus d'articles

Sur le même sujet