Anish Kapoor s'offre le Vantablack, le "noir le plus noir" du monde

Anish Kapoor s'offre le Vantablack, le "noir le plus noir" du monde

ART CONTEMPORAIN – Le plasticien britannique a acquis les droits du Vantablack, une nuance de noir qui absorbe la lumière à 99,96 %. Problème : en tant que propriétaire, il peut interdire à d'autres artistes de se servir de cette couleur très convoitée pour ses troublants effets d'optique.

Noir, c'est noir ? Pour Johnny Hallyday, oui, mais pas pour un artiste. Pierre Soulages en sait quelque chose, lui qui a fait de l'outre-noir la couleur dominante de son œuvre. Le plasticien britannique Anish Kapoor, qui a beaucoup joué sur les illusions d'optique et les vertiges provoqués par des pigments profonds, est allé plus loin en achetant une nuance de noir avant de l'utiliser. Au grand dam des autres artistes qui auraient aimé expérimenter le Vantablack.

"De la dynamite dans le monde de l'art"

Le Vantablack, "noir le plus noir du monde", est un pigment développé par l'entreprise britannique NanoSystems, pour rendre invisibles des satellites et des jets militaires. Avec sa capacité d'absorption exceptionnelle de la lumière – à 99,96 % -, le Vantablack provoque un déséquilibre de la perception visuelle : peint sur un objet rond, il donne l'impression d'être plat observé à l'œil nu.

Du pain bénit pour un artiste comme Anish Kapoor qui ne s'est pas contenté d'essayer le Vantablack : il en a acquis les droits auprès de NanoSystems, pour un montant gardé secret. La star de l'art contemporain a immédiatement déclenché la colère de plusieurs autres plasticiens qui comptaient utiliser ce noir d'exception avant que Kapoor ne le monopolise à son compte.

Polémique en vue

L'artiste Christian Furr, plus jeune peintre à avoir réalisé un portrait officiel de la reine Elizabeth II, avait prévu de créer une série intitulée Animals à partir de cette couleur, "de la dynamite dans le monde de l'art" selon ses mots au Daily Mail. "Je n'ai jamais entendu parler d'un artiste qui monopoliserait un matériau. Utiliser du noir pur dans une œuvre d'art l'inaugure." Anish Kapoor n'a pas encore répondu à la polémique.

A LIRE AUSSI >>  Anish Kapoor à Versailles : des feuilles d'or se posent sur "Dirty Corner"  

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques