PHOTOS - L'artiste Sylvia Konior fait le buzz avec ses 120 orgasmes

PHOTOS - L'artiste Sylvia Konior fait le buzz avec ses 120 orgasmes

PERFORMANCE - Sylvia Konior s'est photographiée à de très nombreuses reprises au moment où elle atteignait l'orgasme. L'artiste belge a assuré avoir joui 120 fois en une heure pour obtenir ce résultat. La photographe s'affiche régulièrement dans des mises en scène insolites, parfois très dérangeantes pour le spectateur.

Elle n'a hésité à payer de sa personne. Dans le cadre d'un projet artistique Sylvia Konior a photographié à de très nombreuses reprises son visage alors qu'elle atteignait l'orgasme. Sur ces curieux clichés, l'artiste belge, cheveux tirés en arrière et épaules nues, serre les dents, entrouvre la bouche, a les yeux dans la vague ou fermés, grimace... Ces photos s'inscrivent dans le cadre d'une série baptisée Climax, terme qui indique la fin d'une progression, le point culminant d'une situation.

Elle ne détient pas le record du monde !

Sur la station belge Radio 1, la photographe a expliqué que pour atteindre ce résultat, elle avait joui 120 fois en une heure et qu'elle était très déçue de ne pas avoir atteint le record du monde à cette occasion. Celui-ci se monte à 134 orgasmes obtenus en soixante minutes, selon des mesures effectuées par les sexologues californiens William Hartman et Marilyn Fithian.

Originaire de Ruiselede, une petite commune située en région flamande, Sylvia Konior se présente sur son site Internet comme ''une jeune femme dynamique qui s'efforce de satisfaire sa soif de créativité grâce à la photographie''. Son but : ''déclencher une émotion chez le spectateur''.

Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle y parvient. Sylvia Konior est une spécialiste des photos étranges qui font parfois rire et mettent souvent très mal à l'aise, à l'instar de son autoportrait utilisé pour illustrer son compte Twitter. Elle y apparaît affublée d'une monstrueuse langue gigantesque, qui ressemble étrangement à un pénis.

Sur une autre photo, elle se met en scène nue sur un canapé, le corps recouvert de rubans rouges et blancs qui servent normalement à baliser les zones de travaux. Mais on peut aussi la voir en train d'uriner dans la mer, de remonter le courant d'une rivière à la manière d'un saumon ou en train de marcher dans un potager où pousse des têtes de poupées.

Si sa notoriété est pour l'instant cantonnée dans son pays d'origine, on espère qu'elle franchira très vite la frontière et qu'on pourra découvrir ici son travail très original.

A LIRE AUSSI
>> Une artiste pose nue devant "Olympia" en plein musée d'Orsay

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques