Face à l’arrêt de l’offre iDTGVMAX, les abonnés en colère s’organisent

Face à l’arrêt de l’offre iDTGVMAX, les abonnés en colère s’organisent

DirectLCI
GROGNE – L’annonce de l’arrêt prochainement de l’offre de voyages illimités de la SNCF iDTGVMAX, lancée il y a deux ans, suscite un tollé auprès de ces 10.000 abonnés qui s’organisent. Une partie d’entre eux doit être reçue mercredi par la compagnie ferroviaire.

Un anniversaire qui passe mal. Il y a tout juste deux ans, le 28 janvier 2015, les usagers de la SNCF pouvait souscrire à une offre particulièrement attractive : iDTGVMAX. Soit un abonnement de voyages illimités sur le réseau iDTGV pour un montant mensuel de 59,99 euros ou moins de 720 euros par an. Le succès est au rendez-vous  et la compagnie atteint rapidement le plafond de 10.000 abonnés. Mais voilà, l’offre avantageuse pour les grands voyageurs a vécu et doit s’arrêter dans trois mois, a annoncé la SNCF aux utilisateurs d’iDTGVMAX, pour céder à l’offre TGV Max, mais cette fois réservée aux jeunes âgés de 16 à 27 ans. 


Pour les 10.000 abonnés de l’ancienne formule, l’annonce ne passe pas et la fronde s’organise. Sur la plateforme spécialisée Change.org, une pétition contre l’arrêt de l’offre réunit d'ailleurs plus de 4.000 signatures. La pression est mise sur les réseaux sociaux. Les "Max trotteurs" dénoncent le fait d’avoir été les "cobayes" d’une "expérimentation" jamais annoncée comme telle par la compagnie ferroviaire. 

Manifestement consciente de la brutalité de l’annonce et des désagréments subis par ses clients – certains témoignant notamment avoir modifié leurs habitudes de vie en raison de cette liberté de mouvement à prix fixe et avantageux -, la SCNF a indiqué aux usagers d’iDTGVMAX qu’elle prolongeait gratuitement jusqu’au 27 avril prochain leurs abonnements. 

Mais surtout, la direction de la SNCF donne rendez-vous ce mercredi à une quarantaine d’abonnés d’iDTGVMAX afin d’échanger autour de l’arrêt de l’offre iDTGVMAX et "imaginer des solutions alternatives et adaptées à vos attentes", comme le décrit un message publié sur Twitter par la secrétaire général de Voyages SNCF, Isabelle Bascou. Selon la pétition lancée sur Change.org, la solution est toute trouvée : faire bénéficier aux abonnés de l’actuel iDTGVMAX, la nouvelle formule réservée aux jeunes (TGV MAX) sans limite d’âge. 

En vidéo

La SNCF part à la reconquête des jeunes avec une nouvelle offre

Plus d'articles

Sur le même sujet