La pollution coûte très cher à l'assurance maladie

Selon des chercheurs, la pollution a un coût : entre un et deux milliard d’euros chaque année à l’assurance maladie, soit 15 à 30% de son déficit annuel. Lors des pics de pollution notamment, les médecins et services hospitaliers sont davantage sollicités, et la consommation de médicaments grimpe, tout comme les demandes d'arrêts maladie.

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques