Le groupe de presse du ministre Jean-Michel Baylet publiera le journal... d'un conseil régional

Le groupe de presse du ministre Jean-Michel Baylet publiera le journal... d'un conseil régional

MARCHÉ PUBLIC - Le groupe de presse La Dépêche du ministre de l'Aménagement du territoire Jean-Michel Baylet a remporté l’appel d’offre concernant la publication du journal du Conseil régional d’Occitanie. Malgré des concurrents compétitifs.

C’est un joli coup pour La Dépêche du Midi. Le groupe de presse de Jean-Michel Baylet, ministre de l'Aménagment du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, a obtenu le marché public pour la publication du journal du nouveau Conseil régional d’Occitanie. Ainsi, ce sont plus de 4,3 millions d’euros qui vont aller dans les caisses du groupe, désormais présidé par Evelyne Marchand-Baylet, ex-compagne du ministre. Selon France 3 Midi-Pyrénées, le chèque pourrait même être plus gros, puisqu’il s’agit d’un marché "sans minimum ni maximum". "Le groupe La Dépêche peut percevoir 5, 6 ou 7 millions sans qu’il soit nécessaire de lancer la moindre consultation", décrit la chaîne.

Un concurrent moins cher et plus écologique

Les conditions d’obtention de ce marché semblent étonnantes, face à des concurrents qui offraient, toujours selon France 3, des prestations plus qualitatives. La dépêche du Midi a battu le groupe Maury, déjà éditeur de titres comme Le Monde, France Football ou encore Télé Z. Il a aussi été jugé meilleur qu’un concurrent proposant "une offre plus économique et écologique". Soit un prix 10% inférieur à celui du groupe de presse (430 000 euros d’économie) et un procédé d'impression plus respectueux de l'environement, selon la comission.

La chaîne de télévision a eu accès à la notation qui a déterminé le classement des candidats et l’attribution du marché pour s’apercevoir que le groupe repoussé a finalement obtenu une note de 91 sur 100, contre 92.20 pour le groupe du ministre. Un écart qui s’expliquerait par un délai de livraison supérieur de trois jours. Trois jours qui rapportent au final plus de 4 millions à La Dépêche.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques