Les températures en baisse boostent la consommation des ménages en octobre

Les températures en baisse boostent la consommation des ménages en octobre

EN FORME – Les dépenses des ménages ont nettement progressé en octobre (+ 0.9%) après une rechute en septembre. La baisse des températures et les besoins en biens d’équipements ont soutenu la consommation.

Bonne nouvelle pour l'économie française. Après être retombée en septembre (-0,4%), la consommation des ménages en biens a nettement rebondi en octobre (+0,9%), tirée notamment par les dépenses en énergie et les achats de biens d’équipement du logement, selon les données de l’Insee publiées mardi. 


Si le niveau de consommation n’atteint par le pic de mars, proche de 44,5 milliards d’euros, il s’en approche en octobre, effaçant une grande partie de la rechute constatée au printemps dernier. Cet indice retrouve ainsi un niveau supérieur à celui atteint mi-2010.

Energie et biens d’équipement en hausse

Sous l’effet de la baisse des températures après un mois de septembre relativement agréable, les dépenses de chauffage en gaz et électricité ont augmenté de 3,6% en octobre, après -1,8%. La consommation de fioul porte également la consommation de produits raffinés, qui augmente de 2,6%, contre -3,1% en septembre. 

Après trois mois consécutifs de baisse, les dépenses en biens d’équipement du logement rebondissent de 2,5%, après -0,4% en septembre, soutenant ainsi la consommation de biens durables dont la progression reste modérée (+ 0,4%, après + 0,3% en septembre). L’habillement reprend également des couleurs avec des dépenses en progression de 2,1%, effaçant la chute de -1,8% en septembre. 


Sur un an, la consommation des ménages s’est redressée, enregistrant en octobre une progression de 1,5% par rapport à la même période en 2015.

Immobilier : 37 ans et 20.000 euros d'apport, le nouveau profil type de l'emprunteur

Plus d'articles

Les tags

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques