Prix du tabac : le gouvernement augmente les taxes sur les cigarettes les moins chères

Prix du tabac : le gouvernement augmente les taxes sur les cigarettes les moins chères

DirectLCI
FUMER COÛTE - Le gouvernement a publié un arrêté ce vendredi pour augmenter "le minimum de perception" sur les cigarettes et le tabac à rouler. Le prix des paquets les moins chers risquent d'augmenter.

Marisol Touraine, la ministre de la Santé, voulait une dernière augmentation avant la fin du quinquennat de François Hollande. C'est chose faite. Le gouvernement a relevé le montant du "minimum de perception" sur les cigarettes et le tabac à rouler, ce qui revient à une hausse des taxes sur les paquets les moins chers. 


Cette augmentation, annoncée par RTL mercredi dernier, a été actée par un arrêté publié au Journal Officiel ce vendredi 10 mars. Les fabricants peuvent décider d'absorber cette hausse en réduisant leur marge ou de la répercuter sur les prix. Dans ce cas, il faudrait débourser entre dix ou vingt centimes de plus pour les paquets de cigarettes premier prix (environ 6,50 euros), soit la moitié des marques du marché. 

Une "mesure symbolique"

Le temps que les cigarettiers reçoivent le courrier lançant une nouvelle campagne d'homologation des prix, qu'ils transmettent leur liste des tarifs aux Douanes et qu'elle soit mise en place, les effets de cet arrêté ne devraient se voir que dans un mois et demi environ, selon l'AFP.


Marisol Touraine entend à travers cette "mesure symbolique" dissuader les jeunes d'entrer dans le tabagisme. Pour rappel, le 20 février dernier, le prix du tabac à rouler avait augmenté d’environ un euro. Cette augmentation du prix d’environ 15% visait déjà à lutter contre le tabagisme des jeunes en particulier.

En vidéo

La minute Bridoulot : cannabis, alcool, tabac… quelle consommation chez les ados ?

Plus d'articles

Sur le même sujet