Election américaine : le recomptage des voix stoppé dans le Michigan

Election américaine : le recomptage des voix stoppé dans le Michigan

VOTES - Le juge fédéral ayant ordonné le recomptage des voix dans le Michigan a stoppé le processus, ce mercredi, suivant la décision du tribunal d’Etat estimant que la candidate Jill Stein n’a pas le statut juridique pour en faire la demande.

La victoire de Donald Trump dans le Michigan est actée. Une décision de justice prise par le tribunal d’Etat a entériné la première place du candidat républicain, en ne permettant pas le recompte des voix. Plus précisément, il estime que la candidate écologiste Jill Stein, qui a demandé que les bulletins soient de nouveau calculés, n’a pas de statut juridique légal permettant de le réclamer.


Le tribunal a estimé que Stein, arrivée quatrième le 8 novembre derrière Trump, Clinton et Johnson, n’a aucune chance de l’emporter en cas de recomptage des voix et n’est donc pas un candidat "lésé". Dans le détail, l’écologiste Jill Stein a reçu 1,1% des suffrages dans le Michigan, contre 47,6% pour Donald Trump, 47,3% pour Hillary Clinton et 3,6% pour le libertarien Gary Johnson. Hillary Clinton, dont la perte a été signée par la défaite dans cet Etat-clé, aurait en revanche pu faire la démarche.

Procédure toujours en cours dans le Wisconsin, renoncement en Pennsylvanie

"Parce qu’il n’y a pas de principe de base qui permet à la Cour d’ignorer la décision rendue par le tribunal du Michigan et de rendre un jugement indépendant au vu de ce que la législation du Michigan prévoit par le terme "lésé", le demandeur n’a pas de droit au recomptage", a expliqué le juge Mark Goldsmith à l’agence AP.


La candidate écologiste avait expliqué que son but n’était pas de remettre en cause la victoire de Donald Trump dans le Michigan, mais de vérifier la qualité et la fiabilité des procédures informatisées de totalisation des voix. Une procédure de recomptage des voix est toujours en cours dans le Wisconsin, tandis qu’en Pennsylvanie, Jill Stein a dû y renoncer pour raisons financières. La Cour requiert un million de dollars pour effectuer la procédure.

En vidéo

JT 20H. Donald Trump dévoile sa feuille de route

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet