Qui est Scott Pruitt, le climato-sceptique nommé par Trump à la tête de l’Agence de l’environnement ?

Qui est Scott Pruitt, le climato-sceptique nommé par Trump à la tête de l’Agence de l’environnement ?

La présidence Donald Trump

Voir
PORTRAIT - Le futur président américain a retenu Scott Pruitt pour diriger l'Agence de protection de l'environnement (EPA). Ministre de la Justice de l'Oklahoma, l’homme est surtout un proche de l'industrie des énergies fossiles.

De l’industrie des énergies fossiles à la protection de l’environnement. Voici le grand écart que Scott Pruitt, actuellement ministre de la Justice de l'Oklahoma, s’apprête à faire pour Donald Trump, qui l’a nommé mercredi à la tête de l'Agence de protection de l'environnement (EPA). Un comble pour les écologistes, qui ont sonné la charge contre le président élu après cette annonce.


Il faut dire que Scott Pruitt, 48 ans, s’est battu avec vigueur ces dernières années contre l'agence à la tête de laquelle il vient d'être nommé. Il a ainsi mené une bataille judiciaire contre les mesures réglementaires du président Barack Obama, mises en œuvre par l'EPA, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre des centrales électriques au charbon. Sous son impulsion, 28 Etats ont entamé une action en justice contre les réglementations de l'EPA pour réduire les émissions des centrales électriques au charbon. Une cour fédérale doit encore trancher, mais les experts s'attendent à ce que cette procédure fasse l'objet d'un recours devant la Cour suprême.

"Triste et dangereux"

Aussi polémique soit-elle, la promotion de Scott Pruitt Par Donald Trump est tout sauf une surprise. Durant sa campagne, le républicain avait indiqué son intention de retirer les Etats-Unis, deuxième émetteur mondial de gaz à effet de serre après la Chine, de l'accord de Paris sur le climat signé fin 2015 par 192 pays. Certes, il a toutefois modéré sa position une fois élu, souhaitant "garder un esprit ouvert" sur le climat et reconnaissant "un lien entre les activités humaines et le changement climatique". 


Des paroles en l’air, estiment ses opposants. "Si Trump essaye de revenir sur la lutte contre le changement climatique et la protection de l'environnement, nous le combattrons dans les tribunaux, dans la rue et au Congrès", promet Michael Brune, qui dirige le Sierra Club, une des plus grandes ONG américaines de défense de la nature, forte de 2,4 millions de membres. "Au moment où le changement climatique représente la plus grande menace environnementale pour toute la planète, il est triste et dangereux que Donald  Trump ait nommé Scott Pruitt pour diriger l'EPA", s’est indigné le sénateur Bernie Sanders, ancien candidat à l'investiture démocrate contre Hillary Clinton. Les détracteurs de Scott Pruitt ne sont pas au bout de leur peine : le PDG de la société pétrolière Exxon Mobil, Rex Tillerson, pourrait aussi devenir secrétaire d'Etat…

En vidéo

Élection de Donald Trump : "C'est la pire des choses qui puisse arriver au monde" pour l'environnement

En vidéo

Donald Trump demande l'annulation de la commande du futur Air Force One... sur Twitter

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques