Melania Trump prend la défense de son "gentleman" de mari et accuse les médias

La présidence Donald Trump

Voir
AVOCATE - A l'occasion d'une interview diffusée lundi 17 octobre sur CNN, Melania Trump a pris la défense de son époux en évoquant les propos controversés de ce dernier, révélés dans une vidéo de 2005. Selon elle, cette "discussion entre hommes" ne reflète pas l'homme qu'elle connaît.

Elle est sortie de son mutisme. Dans une interview donnée à l'animateur-vedette de CNN Anderson Cooper et diffusée lundi 17 octobre, Mélania Trump est revenue sur l'affaire de l'extrait vidéo polémique où son époux se vante en des termes vulgaires de comportements relevant du harcèlement sexuel ou de l'agression sexuelle. A ce sujet, l'ancienne top model a soutenu son mari, minimisant ses propos.

 "Ce n'est pas l'homme que je connais", a-t-elle expliqué en confiant avoir accepté les excuses du candidat républicain. Selon elle, son couple est passé à autre chose. "Je lui ai dit que son langage n'était pas approprié, que ce n'était pas acceptable de parler de la sorte (...) mais ce n'étaient que des discussions de mecs", a-t-elle estimé, disant n'avoir jamais entendu son mari parler aussi vulgairement que dans cette séquence vidéo. 

VIDÉO - Melania Trump : "Ces mots étaient insultants (...) ce n'est pas l'homme que je connais."

Melania Trump : "Ces mots étaient insultants (...) ce n'est pas l'homme que je connais."

Les médias "de gauche" dans le collimateur

Par ailleurs, Mélania Trump a accusé les médias américain de partialité. "(...)Je n'ai pas été surprise qu'un tel enregistrement soit publié" car "beaucoup de personnes dans le camp d'en face veulent rabaisser le niveau de la campagne". "Et pourquoi cette vidéo a-t-elle été révélée maintenant ? Pourquoi après tant d'années ? Pourquoi trois semaines avant les élections ?" s'est-elle interrogée. Ce sont les médias de gauche, et vous pouvez comprendre à la manière dont cela est sorti que tout était organisé", a dit l'épouse du milliardaire.

"Alors ils la diffusent et la rediffusent, heure après heure" pour "le descendre, car ils veulent influencer le peuple américain dans leur vote", a estimé l'épouse du milliardaire. "Tout a été organisé pour lui faire mal, pour faire du mal à sa candidature", a jugé madame Trump qui a aussi estimé légitime le fait que son mari se soit présenté en public aux côtés de femmes qui ont accusé l'ancien président Bill Clinton d'agression sexuelle. Les démocrates ont jeté la première pierre en relayant des photos d'elle à l'époque où elle était mannequin, a-t-elle dit, bien que rien n'indique que l'équipe de Hillary Clinton soit impliquée dans le partage de celles-ci.


Il s'agissait des premiers commentaires publics tenus par la femme de Donald Trump depuis dix jours. Plusieurs femmes ont récemment dit avoir été agressées sexuellement par le candidat républicain. Ce dernier a traité les présumées victimes de menteuses portant atteinte à son image. Melania Trump a également demandé, lundi, le retrait de l'article du magazine People dans lequel une ancienne journaliste canadienne dit avoir été forcée par le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine de l'embrasser alors qu'elle visitait le couple dans sa demeure de Mar-a-Lago, en Floride.

VIDEO - Mélania Trump demande qu'on excuse son mari après ses propos vulgaires "inacceptables"

Melania Trump demande qu'on excuse son mari après ses propos vulgaires "inacceptables"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques